Tsonga passe et Pouille trépasse à l’Open Australie

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Nous démarrons la semaine avec l’Open Australie et deux nouvelles au sujet de deux athlètes français. Le Français Jo-Wilfried Tsonga a affronté en effet l’Américain Kevin King au 1er tour de l’Open d’Australie, le 15 janvier 2018 à Melbourne ; alors que Lucas Pouille a quant à lui été éliminé au 1er tour de l’Open d’Australie par le Belge Ruben Bemelmans, également le 15 janvier 2018.

Jo-Wilfried Tsonga à l’Open d’Australie

Jo-Wilfried Tsonga démarre plutôt bien la semaine puisqu’il s’est donné une occasion de prendre sa revanche sur le jeune Canadien Denis Shapovalov. Et le Français, 15e mondial, le fait en franchissant le premier tour de l’Open d’Australie, lundi à Melbourne, contre un qualifié américain. Il élimine donc Kevin King, 214e à l’ATP et issu des qualifications, en trois sets 6-4, 6-4, 6-1, dans ce qui était pour le coup son premier match de la saison. La route est grande ouverte avec cette première victoire qui va à présent le mener à défier l’espoir canadien, Denis Shapovalov, âgé de 18 ans et 50e mondial qui l’a sèchement battu en trois sets dans leur seul duel. Cela s’était produit en septembre, au 2e tour de l’US Open.

Dernier Français en finale d’un Grand Chelem, il y a dix ans à Melbourne, Tsonga avoue au sujet de ce prochain défi : « Il y a toujours un goût de revanche. C’est le genre de match que j’ai envie de jouer. C’est un super joueur, il est jeune, il a faim, il est gaucher, il a tout pour réussir, mais je suis toujours là ! ». Il est temps de vérifier la cote de Tsonga sur Bwin, car on retrouve ici un sportif qui s’est retrouvé plutôt solide sur son tout premier tour, contre un joueur qui jouait plutôt bien, qui avait passé ses trois tours de qualif’ en deux sets. Tsonga a su prouver qu’il était en pleine forme pour démarrer cette nouvelle année, n’étant pas breaké, ce qui représente selon lui une très bonne entrée en matière. Mais un autre français, qui n’est plus dans la course après son premier match, ne pourra pas dire la même chose…

Pouille le Maudit

Si Jo-Wilfried Tsonga s’en est plutôt bien sorti pour son premier match et donc son entrée dans le tournoi, l’Open d’Australie a également sonné le glas d’un autre français. La malédiction australienne de Pouille continue.

La malédiction continue pour Lucas Pouille à l’Open d’Australie. Il a été effectivement éliminé lundi 15 janvier 2018 au premier tour, pour la cinquième fois en autant de participations. C’est le Belge Ruben Bemelmans, 117e mondial, qui évincera cette fois le français de la compétition en en quatre sets 6-4, 6-4, 6-7 (4/7), 7-6 (8/6).

Mais s’il est écarté si tôt de la compétition, il y est évidemment pour quelque chose. Pouille, classé 18e mondial, a commis beaucoup trop de fautes directes. 63 fautes exactement, face à un joueur qu’il avait croisé indirectement en finale de la Coupe Davis il y a six semaines à Lille. Bemelmans était fin prêt à se venger de ce match qu’il avait disputé et perdu alors que Pouille avait été le héros du week-end en apportant le troisième point décisif en simple.

Il n’y aura pas eu cependant de Saladier d’argent pour le N.2 français contre ce gaucher belge qu’il avait pourtant nettement dominé en septembre dernier à l’US Open.

Un match catastrophe pour Pouille

On a pu assister à un début de match complètement raté ! Pouille, 23 ans, a bien failli perdre son match en seulement trois manches. Il s’est en effet retrouvé mené d’un break dans le troisième set puis 4 points à 1 dans le tie-break. Il reviendra alors le dernier set, pour revenir à 1-4, puis s’est procuré une balle de set dans le tie-break. Mais ce sera en vain.

Pouille déclare alors à la fin de cette rencontre dans les médias : « Les deux premiers sets ont été très mauvais. Les conditions étaient difficiles, avec du vent, de l’ombre et de la lumière. J’ai essayé de me battre, c’est allé de mieux en mieux, mais il m’a manqué quelques points importants. ».

Présent pour la première fois au deuxième tour à Melbourne, Bemelmans vient de fêter son 30e anniversaire dignement ce jour (la veille plus précisément), jouant ainsi son quatrième match en Australie après être passé par les qualifications. Il affrontera donc le Géorgien Nikoloz Basilashvili, classé 61e.

En ce qui concerne Pouille, qui avait choisi de ne pas disputer de tournoi de préparation et qui ne « regrette pas ce choix », il est maintenant à la recherche de matchs à jouer. Libre et toujours motivé, il pourrait donc bien faire les affaires des organisateurs de Montpellier avec qui le tennisman semble bien avoir l’intention de parler calmement. En ce qui concerne la Coupe Davis, qui se déroulera à Albertville le 2 au février contre les Pays-Bas, Pouille s’attend à ne pas en être vraiment et serai bien « étonné d’être dans l’équipe, car ça se joue sur les résultats », a-t-il déclaré dans la presse.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !