Le retour Jo-Wilfried Tsonga sur le court

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Le report de Gaël Monfils

Après avoir renoncé à Anvers, cette semaine et après n’avoir plus joué depuis l’US Open, Gaël Monfils ne participera pas non plus à Vienne, la semaine prochaine. Toujours victime de problèmes avec son genou droit qui lui a causé son absence du circuit depuis son abandon à l’US Open contre David Goffin, le Français reporte encore une fois la date de son retour sur les courts. Il n’aura plus qu’une chance de pouvoir se tester et de postuler à la finale de Coupe Davis qui aura lieu du 24 au 26 novembre prochain, et ce sera en participant aux Masters 1000 de Paris qui se dérouleront du 30 octobre au 5 novembre. Il s’agit ici d’une toute petite fenêtre en guise de dernière chance. Monfils sera-t-il prêt à temps pour la saisir au vol ?!

Nick Kyrgios éliminé dès son entrée

Si Gaël Monfils ne participe pas au tournoi d’Anvers, il en sera de même pour Nick Kyrgios qui se voit éliminé dès le premier tour du championnat. Les difficultés se confirment donc à présent pour Nick Kyrgios qui, battu à Anvers par Ruben Bemelmans, se voit déjà éliminé alors qu’il avait déjà été éliminé à Shanghai la semaine dernière après avoir abandonné sans blessure apparente. L’australien, classé alors 20e mondial et tête de série numéro 3, a perdu en trois sets contre le Belge Ruben Bemelmans, classé quant à lui 98e, ce mercredi 18 octobre pour un score final de (6-7 [3], 6-3, 6-3). Ruben, se retrouvera donc en quarts de finale face à Joao Sousa.

Milos Raonic arrête sa saison

Milos Raonic, classé 12e joueur mondial, ne rejouera malheureusement plus cette année de match sur les courts, en raison de blessures récurrentes. Le jeune tennisman de 26 ans souffre en effet du mollet droit depuis son abandon au deuxième tour à Tokyo début octobre. On se souvient en effet qu’il avait été contraint à l’abandon au 2e tour du tournoi de Tokyo en raison de cette blessure au mollet droit. C’est donc en toute logique qu’on a pu apprendre à ses supporters, au cours d’un communiqué de presse, qu’il renonçait à participer aux deux dernières épreuves figurant à son calendrier, à savoir le tournoi de Vienne, la semaine prochaine, et le Rolex Paris Masters, à partir du 30 novembre. Le joueur veut profiter de l’intersaison pour se soigner et fera très certainement son retour à Brisbane le 1er janvier prochain. Même s’il avait atteint les quarts de finale de l’Open d’Australie et de Wimbledon cette année, on peut dire que la saison de Raonic a été plutôt compliquée. Victime de blessures à répétition, notamment au poignet gauche, et de multiples changements d’entraîneurs, il n’a pu disputer que deux finales à Delray Beach et à Istanbul, sans remporter de titre. Cela ne lui était pas arrivé depuis 2011.

Rafael Nadal renonce à Bâle

Rafael Nada souffre toujours actuellement d’un genou. Il a donc annoncé en ce début de semaine qu’il ne participera pas la semaine prochaine au tournoi de Bâle. On regrette pour le coup de voir un Rafael Nadal qui ne défiera pas finalement Roger Federer sur ses terres. On a donc pu lire sur son mur Facebook : « J’annonce malheureusement que je dois renoncer au tournoi de Bâle, après avoir consulté mon médecin en Espagne. ». De retour de Chine où il a remporté le tournoi de Pékin avant de céder en finale du Masters 1000 de Shanghaï face à Roger Federer, il déclare souffrir d’un genou et avoue que ces douleurs étaient déjà bien présentes à Shanghaï. À présent, il doit donc prendre du repos s’il veut être en pleine forme pour disputer le Rolex Paris Masters puis le Masters dans la foulée.

Tsonga de retour à Anvers

C’est encore une grande nouvelle dans le monde du sport et plus particulièrement du tennis qui tombe cette semaine. Après près d’un long mois d’absence, Jo-Wilfried Tsonga fait finalement son retour aujourd’hui, jeudi 19 octobre 2017, à la compétition à Anvers. Le n°1 français est confiant et plus que motivé en déclarant qu’il ne s’interdit pas d’aller au bout du tournoi, même si son objectif est d’être « fit pour la Coupe Davis ». Anvers Jo-Wilfried Tsonga, n°17 mondial, a donc obtenu la dernière wild-card du tournoi d’Anvers pour son retour et déclare à ce sujet :
« Ça va bien, et c’est pour ça que je suis là. Je suis à fond. Je suis content de retrouver le chemin des courts. Ça m’avait manqué. Après Saint-Pétersbourg, je me suis reposé, puis il y a eu de la rééducation à faire. Et ça fait maintenant dix jours que je tape la balle de nouveau à l’entraînement.

Est-ce que j’ai paniqué au moment de la blessure ? On ne sait jamais trop à quoi s’attendre. La gêne peut durer trois jours, dix jours ou s’installer durablement. On ne sait pas non plus si une opération est nécessaire…Mais j’ai été rassuré assez vite. Ça n’était pas le même genou qui m’avait posé des problèmes avant dans ma carrière. Là, c’était le genou droit. Une sorte de petite fissure dans le cartilage, qui crée une inflammation. Il fallait que l’inflammation s’estompe. Et il fallait aussi que je retrouve de la confiance dans mes appuis. La connexion avec Anvers s’est faite avec Sébastien Grosjean, un des trois propriétaires du tournoi. Il est rentré en relation avec mon équipe. Là, c’est le bon moment pour revenir. J’ai envie de prendre des points pour ne pas être distancé au classement, d’avoir des matches dans les jambes, et de gagner des trophées. L’ambition, c’est d’aller le plus loin possible et dans ce genre de tournoi, c’est de soulever le trophée. Si je me suis inscrit ici, c’est que je m’en sens capable. Mon jeu est plus solide en indoor. Un de mes objectifs, c’est d’être fit pour la Coupe Davis. C’est évidemment le point culminant, mais c’est aussi le dernier événement de la saison ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !