Ce qu’il faut savoir sur le Top 14 pour bien miser

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Retrait de Conrad Smith non confirmé

Nous rejoignons l’équipe de rugby de Pau pour nous concentrer sur Conrad Smith qui n’a pas encore décidé s’il arrêtait en juin, malgré qu’il songe bien à raccrocher en fin de saison. Mais une chose est sûre à ce jour…c’est que rien n’est vraiment décidé et donc définitif, car il y réfléchit certainement encore à ce jour.

Jeudi 14 septembre, Conrad Smith commentait un article du New Zealand Morning Herald dans lequel il affirmait être « plutôt sûr que c’est sa dernière saison », lors de sa présence au point presse hebdomadaire de la Section Paloise. Il va de soi que le panel de journalistes présents dans la salle à ce moment n’a pas manqué d’interroger l’ex All Black sur ses dernières déclarations. Il a bien confirmé que cette troisième saison sous les couleurs de Pau serait certainement sa dernière de sa carrière étant donné qu’il arrivait en fin de contrat en juin 2017, tout en précisant qu’il n’avait encore rien décidé à ce jour de manière vraiment définitive.

« Je n’ai pas pris ma décision encore. La question se pose depuis plusieurs saisons, et comme je l’ai dit ici même la saison dernière, ainsi qu’aux médias néo-zélandais, je prends toujours du plaisir à jouer. On va en parler avec le club dans quelque temps. Je n’ai pas pris ma décision et tout le monde m’interroge à ce sujet. Ça rend la décision difficile parce que je me sens bien. Surtout, je voudrais arrêter parce que je l’ai décidé. Je ne voudrais pas finir en raison de blessures ou parce que le jeu va trop vite pour moi ».

Mais le joueur reste également vraiment indécis en ce qui concerne son plan de carrière qui pourrait très bien se dérouler dans le Béarn, car sa femme, ses enfants et lui sont très heureux dans la région et ils aimeraient tous rester en France. Par contre, le double champion du monde (2011 et 2015) a bien conscience qu’il ne sait vraiment pas encore à ce jour de quoi sa retraite sera faite. Il déclare à ce sujet : « Je suis toujours joueur et on verra plus tard, il y a d’autres projets en vue ». Sachant qu’il est avocat dans le civil, on peut imaginer que ce joueur peut tenter un retour dans ce secteur après avoir brillé sur le terrain. En attendant, on imagine que le joueur va se donner à fond lors de ses prochains matches, une raison peut-être de miser une petite pièce sur lui lors des prochaines rencontres sur vos sites de paris sportifs adorés.

Census Johnston parle du Racing

Census Johnston, actuellement pilier droit du Racing, estime en effet que le jeu du Racing est selon lui bien plus structuré que celui du Stade Toulousain. Il s’est donc livré à un comparatif entre son ancien club, le Stade Toulousain, et le club parisien et en a déduit suite à ses impressions et son vécu, que le jeu du Racing est « plus structuré » et que la charge de travail y est bien plus importante. Alors qu’il est arrivé quand même depuis l’été dernier dans le club, en provenance du Stade Toulousain, le pilier droit Census Johnston, âgé de 36 ans, n’a pas encore été titularisé avec le Racing même si le Samoan a été crédité d’une bonne entrée d’une durée de 29 minutes lors de la première journée contre l’équipe de Castres.

Au sujet de son nouveau club, il ajoutera même dans la presse spécialisée :
« Au Racing, t’es obligé de participer à toutes les séances. J’ai eu des petites blessures au début. Ici, on s’entraîne plus. Je n’étais pas habitué. À Toulouse, on pouvait faire du vélo sur le côté du terrain, mais au Racing, t’es obligé de participer à toutes les séances. Mais le jeu au Racing est plus structuré. Tout le monde connaît le plan de jeu. Cependant, à Toulouse, on travaillait plus la mêlée. On mettait la pression tout le temps sur ce secteur ».

Blessure d’Eddy Ben Arous

Toujours dans l’actualité du Racing, le pilier du Racing 92, Eddy Ben Arous, est blessé et donc forfait. Il ne jouera pas dimanche contre Oyonnax. Alors qu’il vient d’être victime d’une entorse à la cheville droite, c’est le couperet qui tombe sur l’équipe. Eddy Ben Arous est donc forfait pour la réception d’Oyonnax à Colombes prévue dimanche. Il explique alors dans la presse à ce sujet : « Je me suis fait une grosse entorse sur la dernière action à Agen ». En ce moment même, le pilier gauche international du Racing 92 se déplace avec une grosse attelle au pied, écartant tout espoir de le voir dans le prochain match du Top 14.

Jules Plisson et le suspens

Nous serons très bientôt fixés sur l’avenir de l’ouvreur international du Stade Français qui prendra en fait une décision sur son avenir dès la semaine prochaine.Une décision pour laquelle il fera bientôt par, quant à son prochain club alors qu’il sera en fin de contrat en juin. Mais il est encore tôt pour lui pour se décider et le joueur n’a actuellement pas encore indiqué de quoi sera fait son avenir. Mais il affirme cependant y réfléchir et que sa décision sera bientôt connue. Il a même confié en conférence de presse : « Vous aurez la réponse assez vite, la semaine prochaine je pense ».

On imagine donc qu’une prolongation de carrière n’est absolument pas à écarter et de nombreuses sources dans le milieu du rugby évoquent également de probables contacts avec Le Racing 92 ou encore La Rochelle. Même si ces rumeurs semblent avoir un peu affecté le joueur qui se plaint de quelques bêtises publiées dans la presse à ce sujet, il a reconnu quand même que La Rochelle, Bordeaux ou encore le Racing n’étaient pas forcément des idioties. Ajoutant quand même à ce sujet : « De là à dire que j’ai signé un précontrat avec le Racing dès la saison dernière, c’est juste un scandale. La tendance, c’est moi qui l’ai, vous verrez bien la semaine prochaine ».

Un pilier tongien engagé par le Stade Français

Nous conclurons notre petit tour des infos croustillantes pour optimiser vos paris en ligne chez vos bookmakers comme Winamax ou PMU en vous annonçant également aujourd’hui que le Stade Français a tout simplement officialisé l’arrivée du pilier tongien Siegfried Fisi’ihoi. Suite à une trop grosse quantité de blessures chez ses piliers, notamment pour Van der Merwe ou encore Taulafo, Felsina, le Stade Français a décidé de recruter un nouveau joueur et de faire appel à l’international tongien aux 2 sélections, Siegfried Fisi’ihoi.

Âgé de 30 ans, il arrive en provenance des Waikato Chiefs avec lesquels il a disputé 13 matches de Super Rugby pour deux titularisations et pourrait donc tout à fait faire sa première apparition sous le maillot parisien. Surveillez donc son arrivée probable à l’occasion du déplacement à Toulouse par exemple, lors de la quatrième journée de Top 14 de samedi 16 septembre 2017 ! Une affaire à suivre de près pour vos paris en ligne !

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !