PSG en finale de la Coupe de la Ligue

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Le couperet vient de tomber pour Rennes et ce sera donc le PSG qui ira en demi-finales de la Coupe de la Ligue et qui visera par la même occasion la passe de cinq. Les Parisiens sont en effet sortis vainqueurs de Rennes, sur sa pelouse du Rhoazon Park, grâce notamment à un but de Thomas Meunier, le 30 janvier 2018. Une occasion de faire chauffer vos paris sur vos sites de bookmakers favoris comme Netbet.

Le PSG bat Rennes…encore une fois

Ce ne sera pas une première pour Rennes qui sera alors battue pour la troisième fois en un mois et demi (3-2), mardi 30 janvier 2018 par le PSG. Une équipe de Paris qui s’est qualifié en fin de compte pour la finale de la Coupe de la Ligue, qu’il tentera de remporter pour la 5e fois consécutive, le 31 mars.

On a pu assister à une rencontre qui a été particulièrement marquée par les premiers pas sous les couleurs parisiennes de Lassana Diarra en fin de match. Mais elle aura été également surprenante puisqu’on assistera également à la toute première exclusion de la carrière de Kylian Mbappé. Mais si les résultats sont là, le PSG n’a cependant pas pu remporter cette victoire sans devoir lutter un minimum, bousculé en première période, avec notamment un but égalisateur refusé à Wahbi Khazri après recours à la vidéo à tout juste 2 minutes des arrêts de jeux. On a même vu une équipe de Paris qui a tremblé en fin de match, quand Rennes est revenu spectaculairement de 0-3 à 2-3 dans le temps additionnel.

L’arbitrage vidéo

On peut assurément dire que la vidéo a joué un rôle important dans cette rencontre. Elle a pu s’immiscer dans un refus de but de Mbappé, avant que l’attaquant international ne se fasse exclure à la 63e minute pour une vilaine faute, qui n’était pas sans rappeler celle du Stéphanois Kévin Théophile-Catherine, sur Ismaïla Sarr. Une faute fin septembre qui avait valu trois mois d’arrêt à l’attaquant sénégalais Stéphanois.

Le PSG, alors qu’il avait été facile vainqueur en championnat (4-1) et en Coupe de France il y a un peu plus de trois semaines (6-1), se doutait plutôt bien qu’il risquait de trouver plus de répondant en face de lui cette fois-ci pour cette place en finale. Paris a connu une première période assez compliquée et inconfortable, malgré son habituelle possession de balle, prouvant ici qu’il subissait assurément les manques des présences de Cavani laissé sur le banc et de Pastore titularisé, mais sorti à la pause.

De l’autre côté, changement de stratégie avec Sabri Lamouchi, l’entraîneur rennais qui avait opté cette fois pour un 4-4-2 bien plus compact et positionné plus bas que son habituel 4-1-4-1 qui avait vu par deux fois prendre l’eau.

Rennes trop lent à réagir

Tout commence à la 24e minute de la rencontre, lorsque Thomas Meunier profite alors d’un instant pour mettre un but magnifique, mais plutôt chanceux, sur une frappe lobée du coup de pied qui a trouvé le petit filet d’Abdoulaye Diallo qui se sera alors montré impuissant, après un contre favorable à l’entrée de la surface. La défense rennaise est percée ! (1-0). Mais ce sera le seul de la première mi-temps, car, hormis une volée de Di Maria déviée au-dessus de ses cages par Diallo, l’attaque parisienne a plutôt ensuite été bien muselée par les Rennais.

Mais tout va s’accélérer ensuite au retour des vestiaires. Le PSG n’aura pas vraiment besoin de trop donner et d’accélérer outre mesure, profitant alors d’adversaires déjà émoussés par leurs efforts du premier acte. Paris prendra alors très rapidement le large avec en premier lieu un Marquinhos qui se trouvait plutôt bien placé pour pousser dans des cages vides une frappe de Di Maria repoussée cependant par Diallo à la 54e minute de la rencontre (2-0). Il suffira d’attendre ensuite seulement 5 petites minutes pour voir Lo Celso, qui avait remplacé Pastore à la pause, déterminé à tuer tout suspense sur une frappe en angle fermée. La frappe passera alors entre les jambes du gardien international sénégalais de Rennes à la 58e minute (3-0).

Il faudra attendre ensuite la 63e minute de la rencontre avec l’exclusion de Mbappé pour voir Rennes ouvrir son compteur, grâce notamment à sa recrue offensive de ce mercato hivernal, Diafra Sakho qui est entré à la place de Gourcuff au début du second acte. Un geste appuyé qui fera cependant suite à deux ratés pour deux occasions avant de trouver la faille d’une très jolie tête décroisée à la 85e (3-1).

Il suffira ensuite d’une frappe lointaine et précise de Sanjin Prcic dans le temps additionnel pour faire douter les Parisiens et revenir à (3-2, 90+3). Mais ce sursaut arrivera cependant trop tard pour Rennes qui concédera donc son match face au quadruple tenant du titre, Paris, qui sera bien à Bordeaux le 31 mars pour disputer la tant attendue et convoitée finale de la Coupe de la Ligue, contre un adversaire qui sera donc désigné par la seconde demi-finale Monaco-Montpellier, qui se déroule ce soir, mercredi 31 janvier 2018. Préparez vos paris et surveillez les cotes sur Unibet !

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !