Le PSG s’envole après 14 journées de Ligue 1

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Le PSG s’envole et fait preuve d’efficacité. Mais est-ce que cela ne serai pas dû en fait à une concurrence affaiblie ? Le PSG est-il devenu trop fort…ou ses adversaires sont-ils devenus trop faibles ? C’est une question au final qui reste légitime de se poser lorsque l’on décortique les matchs, l’évolution de l’équipe et les performances de ses adversaires.

9 points d’avance

C’est effectivement avec neuf points d’avance au classement, que le Paris Saint-Germain s’impose dans ce classement de Ligue 1 et qu’il s’envole, après seulement quatorze journées de Championnat. Et cela implique qu’on soit en droit de se demander si cela est dû à une régression du niveau de la concurrence ou si le PSG est effectivement tout simplement au-dessus du lot cette saison. On peut s’imaginer que son tout dernier score, s’imposant 2-1 à Monaco dimanche soir, soit comme le dernier tour de verrou sur une porte qui lui assure d’avoir quasiment déjà plié le Championnat de France. Ce sont de nombreuses questions que se posent de nombreux observateurs. Même si le résultat est là, avec un club de la capitale qui compte déjà neuf points d’avance sur l’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco, après seulement 14 journées de Ligue 1, on arrive très vite à être en droit de se demander si le Paris SG ne serait pas confronté en fin de compte à une concurrence plus faible cette saison…

Retour sur Monaco

Puisque nous parlons des adversaires du PSG, il nous paraît judicieux de faire un petit bilan sur Monaco qui s’est avéré être effectivement un peu moins fort, tout en n’étant pas forcément en retard. Pour analyser ce point, il est important de revenir un peu en arrière, un an précisément, pour retrouver à pareille époque un PSG qui occupait la 3e place de Ligue 1, après exactement le même nombre de journées. Devant lui, on retrouvait alors l’OGC Nice, qui était le leader, et le grand Monaco qui sera finalement sacré champion de France. Les Niçois ont littéralement sombré cette saison 2017 en s’attribuant une décevante 18e place alors que Monaco comptait 32 points il y a un an, soit seulement trois de moins que ce qu’elle a actuellement à son palmarès de la compétition. On remarque donc ici que l’ASM fait nettement moins bien cette saison que la saison dernière sur le plan comptable. Mais Monaco a montré également des faiblesses avec un club qui a inscrit 7 buts de moins (43 buts en 2016 contre 36 en 2017), mais qui possède cependant une défense identique avec pas moins de 15 buts encaissés. Le mercato de l’été dernier se fait finalement ressentir avec ses nombreux départs, qui handicapent alors l’équipe du Rocher qui proposera donc, cette saison, un jeu moins flamboyant. Elle profite de recrues pas vraiment au top à ce jour faisant preuve d’un manque très net d’automatismes. On peut donc dire que Monaco est moins fort, mais qu’il fait presque aussi bien que son début de saison 2016-2017.

L’OL et L’OM sont de retour

Si on continue à se baser sur la saison dernière, alors on constate aussi le retour de Lyon et Marseille à leur place. L’OL est une équipe qui totalise au final 7 points de plus aujourd’hui, comparé aux résultats de la précédente compétition, il y a un an, et disposait d’une attaque encore bien plus impressionnante avec 37 buts marqués contre 22 actuellement. Mais on peut constater que la progression est encore plus flagrante pour l’OM. Les Marseillais comptent 28 points actuellement, soit 11 de plus que la saison passée après 14 journées. On remarque que ce sont les clubs les plus puissants financièrement qui sont présents en haut du classement et que les quatre premiers ont déjà réellement creusé un écart, voir même presque un fossé, sur la concurrence. On peut citer par exemple Nantes, classé 5e, qui possède cinq points de retard sur Marseille.
En conclusion, on ne peut donc pas vraiment dire que le PSG fait face à une concurrence réellement affaiblie cette saison. Car l’équipe fait face à des équipes de premier plan en la qualité des Lyonnais et des Monégasques aux côtés des Marseillais.

Une légère hausse remarquable

Paris profite plutôt d’une hausse de son niveau. Il l’a très bien démontré en donnant cette impression d’être beaucoup plus fort avec six points de plus en quatorze journées, et en ne comptabilisant aucune défaite contre deux à pareille époque la saison passée…
Paris a donc haussé son niveau, ce qui n’est pas vraiment surprenant avec le recrutement de Neymar et Kylian Mbappé notamment en attaque. Edinson Cavani n’est pas non plus pour rien dans cette progression de la saison, permettant avec son équipe d’inscrire 17 buts de plus (45 contre 28).

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !