Le PSG écrase Rennes pour la Coupe de France

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Le PSG s’est encore une fois montré sans pitié pour Rennes lors du dernier match comptant pour la Coupe de France. On retrouvera une photo vraiment explicite un peu partout dans la presse de l’attaquant Kylian Mbappe du PSG, tout juste après avoir marqué à Rennes en 32e de finale de Coupe de France le 7 janvier 2018.

Le PSG aime la Bretagne

Une chose est certaine, c’est que la Bretagne réussit particulièrement au PSG. Elle permet malgré elle à l’équipe de parfaitement lancer son année 2018 en perdant plutôt facilement (1-6) à Rennes, dimanche en 32e de finale de Coupe de France. Mais cette défaite sera une suite logique à une précédente, toujours face à Paris qui l’avait alors déjà emporté (1-4) il y a de cela tout juste 3 semaines en championnat. Une rencontre dominicale catastrophique pour Rennes. Et ce ne sera pas l’entraîneur breton Sabri Lamouchi qui dira le contraire. Dès le début de ce match calamiteux, on le sentait déjà inquiet et soucieux. Et pour cause, puisque son équipe se trouve alors menée 0-2 au bout d’à peine 17 minutes.

Un début calamiteux

Une 18e journée de Ligue 1 qui démarre alors plutôt mal sous les buts de Neymar puis Mbappé dans la foulée. Le scénario s’est donc presque répété à l’identique du précédent match. On retrouvera alors, idéalement lancé par Thiago Silva, si ce n’est que l’honneur d’ouvrir le compteur était revenu alors à l’attaquant français, idéalement lancé par Thiago Silva à la 9e minute, avant que le Brésilien ne termine une combinaison dans la surface de Rennais complètement dépassés à la 17e.

Mais il existe cependant une différence par rapport à ce match de mi-décembre qui avait vu une équipe de Paris ensuite un peu lever le pied après ses deux premiers buts, laissant même Rennes revenir à 1-2 en début de seconde période. Dimanche, ils ont été bien plus radicaux et offensifs en enchaînant avec deux nouveaux buts. Angel Di Maria marquera en effet le but de 3-0 à la 24e minute de match alors qu’un doublé de Neymar, au terme d’une action collective insolente de talent et de facilité, enfoncera le clou dans le cercueil de Rennes pour un 4-0 à la 43e minute de la rencontre. Un score plutôt lourd avant la mi-temps, que nous espérons que vous avez anticipé de votre côté pour vos paris sur ParionsSport.

D’autant plus que le score à la pause aurait même pu être bien plus lourd pour le club Rennais. Il ne devra son salut qu’à quelques interventions du pauvre gardien Abdoulaye Diallo qui, totalement abandonné par sa défense, sauvera des actions de Giovani Lo Celso à la 15e minute et de Neymar à la 25e et 36e minute de la rencontre. De plus, deux maladresses de Mbappé à la7e minute, qui réussit alors à mettre la balle au-dessus alors qu’il était seul aux six mètres et sur la barre transversale à la 21e, auraient pu largement encore plus assombrir la 1re mi-temps des Bretons.

Acte deux…deux buts en plus

Mais le calvaire ne sera pas terminé pour Rennes qui, lors du second acte, se retrouvera encore un peu plus humilié par Di Maria, qui s’est lui aussi offert un doublé. Il effectuera en effet une frappe enroulée aux seize mètres à la 75e minute (1-5) avant de servir parfaitement Mbappé à la 76e minute pour le dernier but de la rencontre (1-6), histoire également de ne pas faire de jaloux au sein du triangle offensif des Parisiens. On peut dire ici que le club parisien a parfaitement préparé son quart de finale de Coupe de la Ligue, surtout contre Amiens mercredi, Rennes dimanche et les autres échéances à venir sans avoir à vraiment puiser dans ses réserves, même si on relève une note sombre dans l’équipe au travers de la sortie de Thiago Motta à la 67e minute, blessé tout juste six minutes après son entrée en jeu, dans un secteur de jeu où Unaï Emery commence littéralement à manquer de solutions.

Et Rennes dans tout ça ?

Malgré quelques occasions par Firmin Mubele à la 49e et 56e et par Faitout Maouassa à la 65e, Rennes n’a pas vraiment eu de chance de revenir sur le devant, même malgré la brève réduction du score sur un penalty transformé par Benjamin Bourigeaud pour revenir à 1-4 à la 66e. Peine perdue et addition plutôt salée pour les Bretons. Un match que devra très vite oublier Rennes, car dans tout juste 3 jours, le club disputera un match capital pour la seconde partie de saison. Il affrontera en effet Toulouse à domicile, en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Un rendez-vous à ne pas manquer, car il reste certain qu’une élimination des deux coupes en l’espace de trois jours risquerait de peser sur le moral des hommes de Sabri Lamouchi. D’autant plus qu’ils sont plutôt distancés dans la course à l’Europe en championnat.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !