Le PSG assoit sa domination en Ligue 1

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !

L’actualité de ce début de semaine pour la Ligue 1 et la 12e journée de championnat est particulièrement marquée par un incroyable lot de buts et de scores plutôt impressionnants. On retrouve un PSG en grande forme qui, comme L’OL face à Saint-Étienne, remporte son match 5 buts à zéro contre Anderlecht et confirme son statut de leader. On retrouvera également une équipe de Monaco plutôt en grande forme avec un score de 6-0 contre Guingamp !

Le PSG toujours dans la place !

Non satisfait de mettre l’impressionnant nombre de 5 buts à Anderlecht en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain a réédité cet exploit au travers d’une nouvelle performance extraordinaire samedi 4 novembre. Le PSG a remporté sa rencontre de Ligue 1 face à Angers pour un score final de (0-5). Angers, qui n’a toujours pas gagné à domicile sur sa pelouse du stade Raymond-Kopa, a dû faire face à un Edinson Cavani en pleine forme qui a atteint puis dépassé la barre des 100 réalisations dans le Championnat de France en lui inscrivant deux buts lors du match. Mais Kylian Mbappé en a également profité pour reprendre confiance en étant l’auteur d’un doublé puis d’une passe décisive. Kylian Mbappé s’est tout simplement promené sur le stade, faisant preuve d’initiatives en procédant à de belles et judicieuses accélérations, crochets, feintes… Romain Thomas, le défenseur du SCO, déclarera même après le match : « Je me demande si j’ai déjà joué contre un joueur qui allait aussi vite que lui dans ma vie. Dans sa faculté à prendre les espaces, sa qualité d’appuis, c’est ce qui se fait de mieux ».

L’Olympique Lyonnais a frappé fort

Très gros coup réalisé dimanche 5 novembre pour l’Olympique Lyonnais qui a frappé fort chez son voisin et très gros rival stéphanois. À l’image du PSG face à Angers un jour avant, L’OL inflige également un (5-0) à une équipe à présent en plein doute. On peut dire que l’on a assisté à du jamais vu avec ces cinq buts d’écart en faveur de Lyon, mettant en valeur un quatuor offensif de talent avec Mariano Diaz, Bertrand Traoré et Memphis Depay qui ont marqué un but et Nabil Fekir qui en a offert deux à son équipe. Un petit groupe qui a confirmé sa forme du moment pour une victoire à la fois individuelle, mais aussi collective. Il est peut-être temps de vous intéresser à la cote de ces Lyonnais sur Unibet car ils n’ont plus perdu depuis huit rencontres, toutes compétitions confondues.

Les tifos stéphanois sur le grill

Nous venons d’apprendre ce lundi 6 novembre que le Conseil national de l’éthique avait décidé de saisir la commission de discipline de la Ligue à propos des tifos stéphanois déployés, dimanche, lors du derby. Les tifos déployés par les supporters stéphanois sont donc dans le viseur du CNE. Le Conseil national de l’éthique (CNE), rattaché à la Fédération française de football, a donc annoncé officiellement qu’il avait décidé de saisir la commission de discipline de la Ligue pour traiter du cas des tifos déployés lors du derby entre Saint-Etienne et Lyon dimanche 5 novembre et plus particulièrement autour de celui qui affichait « Pas de cinéma, ce soir on a LA HAINE ».
Le CNE regrette ici qu’un tel message, qu’il considère comme incitant à un comportement antisportif et étant vraiment contraire aux valeurs du football, ait pu être affiché dans un stade aux yeux de tous.

Metz rétrogradé en L2 prochainement ?

L’équipe de Metz a pu nous confirmer une chose en nous démontrant ses talents lors de ce championnat de Ligue 1 : il n’a pas vraiment le niveau en ce début de saison et nous l’a prouvé en étant lourdement battus à domicile par une équipe de Lille pourtant en perdition avec un score de (0-3). Ce n’est pas le penalty concédé par Rivierez qui sera la cause de cette chute de régime, mais plutôt les onze pertes de leurs douze matches joués en L1. L’équipe de Metz dispose du statut de pire attaque (5 buts), de pire défense (24 concédés), a perdu ses six premières rencontres à domicile de la saison pour un record partagé avec Grenoble de 2009-2010. Frédéric Hantz, le nouvel entraîneur a encore du pain sur la planche pour tenter de relancer le chantier en perte de vitesse. Il peut s’inquiéter, car aucune équipe totalisant trois points après douze journées n’a réussi à se maintenir dans l’histoire du Championnat. Metz affrontera deux prochaines équipes à sa portée en la qualité de Toulouse et Amiens, et devra donc assurer pleinement lors ces prochains matches qui sont considérés à présent capitaux pour l’équipe.

Almamy Touré le mur de Monaco

N’ayant pas peur de le dire et assumons-le : si Monaco, alors privée de Sidibé blessé et de Jemerson suspendu, a écrasé Guingamp (6-0), c’est en grande partie grâce à Almamy Touré, remplaçant de luxe en défense et une nouvelle fois titularisé par l’ASM. Almamy Touré a sorti un match vraiment incroyable et plutôt impressionnant pendant lequel il a fait le job de défenseur. Quatre tacles, sept ballons récupérés alors qu’aucun autre joueur n’a fait mieux pendant la rencontre, et 3 passes décisives ont fait de ce défenseur très certainement l’homme du match. Même si tout ce travail ne lui assure pas forcément une place de titulaire, cela reste cependant une première pour un défenseur en L1 depuis dix ans. Il revient sur son match : « Lors du dernier match auquel j’avais participé, j’avais été moins performant. Je me suis remis en question et j’ai bossé. Lors de mes derniers matches, j’étais moins concentré, ce n’était pas le Almamy que tout le monde connaît. Là, j’ai bossé. Je sais que c’est le genre de match que je dois utiliser pour me montrer. J’avais vraiment faim. Ça faisait trois matches que je n’avais pas joués et il fallait que je montre au coach que j’étais là et qu’il pouvait compter sur moi ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !