Premier contrat pro pour Anthony Racioppi

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !

Nous retrouvons une actualité cette semaine plutôt marquée par de mauvaises nouvelles autour du Championnat de foot de Ligue 1. De nombreux faits autour des agissements des supporters du club de l’OM ou encore des projets qui sont retardés…rien ne manque pour gâcher un peu la fête. Heureusement qu’au milieu des ténèbres surgit parfois la lumière. Et c’est la signature d’ Anthony Racioppi pour son premier contrat pro à Lyon qui fera donc office de bonne nouvelle aujourd’hui.

Frank McCourt et son «OM Champions Project»

Frank McCourt qui a racheté Marseille en août 2016, a reconnu cette semaine dans le journal La Provence que l’expression «OM Champions Project», qui poursuit Marseille depuis plusieurs mois, n’était peut-être pas vraiment la plus appropriée pour définir son projet. Il faut bien avouer qu’on vous a assez souvent parlé de ce projet plutôt utopique et étrange dans nos articles et qu’en parlant d’«OM Champions Project» à son arrivée, Frank McCourt n’a pas vraiment rendu un grand service au club et surtout à lui-même.
C’est pour cette raison qu’il redescend un peu sur Terre cette semaine en déclarant dans la presse locale qu’il aurait peut-être dû faire « un peu plus attention à certains mots utilisés pour décrire le projet. ». Il se justifie cependant en plaidant pour sa cause en jouant sur la culture différente d’un pays à l’autre. À cette occasion, il déclare donc : « Aux États-Unis, on parle un peu plus directement des objectifs qu’on veut atteindre. Je ne dis pas que c’est bien ou mal. Les gens disent : ‘Où est le champion ?’ Mais il ne faut pas oublier tout ce qu’il y a autour, et que ça ne se fait pas en un an. J’ai peut-être été un peu trop américain, mais j’apprends la culture. Je m’en imprègne. ». Cela prend quand même la tournure d’une remise en question, vous ne trouvez pas ?

Ca chauffe pour l’OM

Nous vous parlions de l’«OM Champions Project» et allons vous relater la seconde nouvelle qui fait couler de l’encre au sujet de ce club qui n’a pas fini de se faire du mauvais sang depuis cette semaine. On apprend effectivement que Marseille est convoqué jeudi devant la commission de discipline. Le sujet de cette convocation est en direct rapport avec des jets de projectiles depuis les tribunes lors de la rencontre OM – PSG du week-end dernier. Si le Directeur Général de la Ligue de Football Professionnel Didier Quillot a décrit dimanche soir comme étant une rencontre profitant d’ « une ambiance inouïe », le délégué de la Ligue présent au Vélodrome a quant à lui vu les choses sous un autre angle en rendant son rapport dans lequel il évoque une centaine de fumigènes dispersés dans les virages. Il a recensé également de nombreux jets de projectiles divers comme des bouteilles ou encore des baguettes, plus particulièrement sur Neymar identifié comme une cible à fort intérêt pour les supporters marseillais.
Il est important de relever qu’à ce jour, le club marseillais n’est actuellement sous le coup d’aucun sursis. Cependant, l’OM reste un habitué des instances et on se souvient par exemple que le 6 août, lors de la réception de Dijon, il avait été sanctionné d’un huis clos partiel visant le virage sud, à la suite de craquages de fumigènes lors de la rencontre du 20 mai 2017 entre l’OM et Bastia. On relate également cette sanction prise à son encontre, pas plus tard que la semaine dernière par l’UEFA qui a décidé d’un huis clos partiel visant l’OM pour la réception de Salzbourg en Ligue Europa, le 7 décembre prochain. La cause est encore la même, l’utilisation de fumigènes, des escaliers bloqués lors de l’accueil de Konyaspor (1-0) le 14 septembre et des jets d’objets.

Amendes pour quatre supporters de l’OM

On apprend également que quatre supporters marseillais ont été condamnés à des amendes à la suite de débordements et d’affrontements qui ont précédé le Classique entre l’OM et le PSG dimanche dernier. Alors qu’ils ont été jugés en comparution immédiate pour des violences commises sur les forces de l’ordre avant la rencontre de dimanche soir face au PSG, quatre supporters de l’OM ont été condamnés à des amendes ou jours-amende par le tribunal de Marseille. Ce sera donc une amende de 300 euros pour 3 d’entre eux et 100 jours-amende à 10 euros qui auront été infligés à ces supporters à l’issue de leur garde à vue.

La rencontre Metz-Lill reconduite

Nous venons également de l’apprendre cette semaine : la rencontre opposant Metz à Lille prévue pour le samedi 4 novembre a été déplacée au 5 novembre à 17h00. Le coup d’envoi du match opposant Metz à Lille lors de la 12e journée et initialement prévu le 4 novembre à 20h00, a été reprogrammé au dimanche 5 novembre à 17h, comme annoncé ce mardi par la LFP dans un communiqué qui ne dévoile pas vraiment la cause de ce chamboulement.

Le centre d’entraînement du PSG retardé ?

C’est à prendre au conditionnel, mais la construction du nouveau centre d’entraînement du PSG prévue à l’horizon 2020-2021 à Poissy pourrait bien subir plusieurs mois de retard. La cause ? C’est tout simplement le déménagement d’une fourrière installée sur le périmètre qui retarde ce centre qui nourrit les grandes ambitions du PSG. Malheureusement, le déménagement vers un nouvel emplacement d’une fourrière présente sur le terrain qui doit accueillir les travaux de l’infrastructure prend un réel retard, ce qui va très certainement modifier le calendrier établi pour le chantier qui demande à respecter une réglementation très particulière pour transférer ce type d’activité, comme le précise si bien le sous-préfet des Yvelines Stéphane Grauvogel. : « Avant d’implanter la fourrière sur un nouvel endroit, il faut se pencher sur la protection des espèces, prendre en compte la loi sur l’eau ou effectuer des fouilles archéologiques préventives. ».

Anthony Racioppi signe son premier contrat pro

Vous en avez peut-être assez des mauvaises nouvelles autour de l’univers du foot et essentiellement de la Ligue 1 de foot de cette semaine ? Alors il est temps pour nous de boucler cette revue de presse sur une touche positive et prometteuse avec l’annonce d’un nouveau contrat signé pour lancer la nouvelle carrière d’un joueur. Le gardien Anthony Racioppi a effectivement signé mardi 24 octobre, son premier contrat professionnel pour une période de 3 ans avec Lyon, permettant donc à ce gardien de but âgé de tout juste 18 ans et issu de la génération 98, de s’engager sur le terrain avec son club formateur jusqu’en 2021. Alors qu’il était international suisse chez les moins de 20 ans, il a paraphé cette semaine un contrat de trois ans à compter du 1er juin 2018 après avoir disputé trois matches cette saison avec l’équipe réserve de l’OL en Nationale 2. Il déclare à ce sujet : « J’ai franchi une étape, je suis à la fois content et fier d’avoir signé dans ce club. Le travail est encore long. Maintenant, je vais essayer de m’entraîner le plus souvent possible avec les professionnels. Je suis dans une phase de bonne progression depuis quelques mois. ». Une occasion de surveiller peut-être une future star sur laquelle vous pourriez parier sur Winamax ou ParionsSport !

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !