Patrick Cantlay a remporté le Shriners Open 2017

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !

Nous vous proposons de faire un peu le bilan sur le Shriners Hospitals for Children Open 2017, ce tournoi de golf du PGA Tour joué en cette fin d’année et comptant pour la saison suivante du PGA Tour.

Cantlay s’est imposé en play-off

C’est en scorant un total de -9, puis en battant Whee Kim et Alex Cejka en barrages que Patrick Cantlay a remporté dimanche 5 novembre le Shriners Open. On retiendra également pour la fin de ce tournoi, le beau geste de Charley Hoffman qui termine quant à lui 18e et qui a fait preuve d’une immense générosité en léguant près de 100 000 dollars aux victimes de l’attentat de Las Vegas du mois dernier. Ce sera donc Patrick Cantlay qui s’imposera au Shriners Hospital for Childrens, à Las Vegas, où l’Américain a d’abord signé une dernière carte en 67 (-5) pour totaliser sa semaine en -9. Mais pour y parvenir, le chemin fût rude, mais pas si compliqué pour le professionnel auteur de 4 birdies consécutifs entre le trou 11 et le 14 et deux bogeys finaux. L’ancien de l’UCLA (University of California, Los Angeles) avait démarré la journée à quatre coups de la tête et avait donc réussi à rejoindre en play-off Whee Kim, auteur d’un bogey au 18 pour scorer 66 et Alex Cejka, auteur d’un hallucinant 63 deux heures plus tôt, sur un TPC Summerlin anormalement dur suite à un fort et violent vent toute la semaine. Nous espérons que vous n’avez pas oublié de miser sur ce golfeur sur vos sites de paris sportifs habituels !

Un dimanche plus compliqué pour d’autres

Si la fin de compétition de ce le Shriners Open semblait être une promenade de santé pour Patrick Cantlay, on a pu assister à un dimanche un peu plus rude et compliqué pour Spaun et Hossler. J.J Spaun occupait encore la tête au trou 17, avant de finir par deux double-bogey. Il est alors victime d’un wedge gratté, puis d’un drive au pied d’un arbre pour finir 10e en -6 total. Hossler quant à lui terminera malheureux 7e en -7, après un 73. On retrouve donc ici deux golfeurs qui devront donc attendre encore un peu pour marquer leur premier succès sur le PGA Tour. Deux trous de mort-subite seront alors nécessaires pour départager ce trio Cantlay-Spaun-Hossler. Un par de Patrick Cantlay sera finalement suffisant, après un coup punché périlleux entre les arbres, pour offrir le premier titre en carrière au Californien tout juste âgé de 25 ans.

Le courage occultant les blessures

C’est effectivement un grand Cantlay, qui a tourné le dos aux blessures, qui s’est présenté sur le green lors de cette compétition. Alors qu’il a longtemps été blessé au dos, l’ex numéro un mondial lance enfin son palmarès une semaine après sa 15e place au WGC de Shanghai. À l’occasion de la fin de ce tournoi, il déclarera : « Je savais qu’avec un physique en ordre de marche, je pouvais faire de bonnes choses. Sans douleur, je pourrai enfin me préparer correctement pour les tournois et viser de bonnes places et battre n’importe qui ».

On se souvient très bien de cette déception du joueur en 2013 qui avait dû quitter le green pendant deux ans pour se soigner. Mais on notera aussi ses performances depuis l’an dernier, lors de son retour pour un bon début avec une place arrachée au Tour Championship : « Même si j’ai douté de retrouver un jour un dos en bonne santé, je n’ai jamais pensé tout plaquer, poursuit-il. Mais tout va bien désormais. Mes objectifs de la saison ? Les Majeurs ! ».

Autre moment marquant du championnat avec Hoffman

Hoffman se retrouve malgré lui un peu le héros de la semaine. Il a effectivement renforcé son capital sympathie auprès de ceux qui suivent l’événement, mais également des médias, en annonçant en début de semaine vouloir léguer tous ses gains remportés au Shriners, aux victimes de la tuerie de Las Vegas qui avait eu lieu le mois dernier. Et c’est une décision qui est tout à son honneur, d’autant plus que l’Américain a plutôt bien tourné sur le TPC Summerlin avec 4 cartes de 68, 71, 71 et 70, pour terminer 18e en -4. Comme il l’a promis, il a laissé son chèque de 98 600 dollars à destination des bonnes œuvres, nées après de l’attentat du 1er octobre dernier : « J’ai fait ma fac ici et je considère Las Vegas comme ma maison depuis 20 ans. C’est donc normal de rendre un peu à cette ville qui a tant souffert. J’espère que ce don pourra apporter un peu de bien à toutes ces victimes ».

Changement dans l’agenda de L’Evian Championship

Nous conclurons ce billet Golf avec une nouvelle au sujet du tournoi de l’Evian Championship. On apprend cette semaine que celui-ci se jouera plus tôt dans l’été, selon le boss du LPGA Mike Whan, patron du circuit féminin américain LPGA Tour. Il a effectivement annoncé ce mardi, au micro de Golf Channel, que la date de l’Evian Championship allait être replacée au milieu de l’été d’ici 2019. Pour quelle raison ? Tout simplement afin d’éviter les aléas climatiques qui ont un peu gâché la fête l’an dernier, alors que depuis 2013 et son passage en Majeur, le tournoi haut-savoyard se déroulait toujours à la mi-septembre. On se souvient cependant que de fortes pluies diluviennes avaient perturbé le challenge lors de sa dernière édition. L’Evian Championship va quitter sa semaine de mi-septembre pour retrouver une date plus ensoleillée pour la deuxième fois en cinq ans. « Nous allons décaler l’Evian Championship à une date au milieu de l’été. Ce ne sera probablement pas en 2018, mais certainement en 2019. ». Par contre, on sait également que les officiels du circuit européen ne seraient en revanche « pas prêts » à céder la propriété de leur circuit. Ils souhaiteraient donc trouver une autre solution ou un compromis.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !