OM-Atlético Madrid, le match de la semaine

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Si on pouvait lancer un pari loufoque sur des sites de paris sportifs en ligne, nous le ferions ce matin en misant sur le fait qu’aucun média lié aux sports ne parle pas de la rencontre de ce soir et de ce rêve un peu fou de Marseille de remporter la coupe face à l’Atletico Madrid pour la finale de l’Europa League.

OM-Atlético Madrid ce soir !

Florian Thauvin, une des stars incontestées de l’OM cette saison et qui aura marqué par moins de 26 buts et 17 passes décisives, ne manque pas de motivation et de promesses, en déclarant au sujet de cette rencontre : « Les joueurs de Madrid sont clairement favoris, nous on mettra tous les ingrédients pour essayer de créer la surprise, on va donner le maximum ». Il faut bien avouer que Florian, avec un Dimitri Payet au palmarès de 10 buts et de 22 passes décisives, est à présent considéré comme une des meilleures chances de l’OM de battre les Colchoneros.

De son côté, le challenge sera de taille pour l’Olympique de Marseille qui rêve tout simplement de remporter sa seconde coupe d’Europe. Une occasion ici de voir la France, qui attend toujours quant à elle sa première Europa League, de croire enfin à une victoire ce soir. Mais ce ne sera pas sans compter sur le redoutable et imperméable Atlético Madrid qui se dresse, tel un colosse, devant cette ambition ce mercredi 16 mai, à Lyon. Une très grande équipe, avec de grands joueurs et un grand entraîneur, profitant de la présence de Diego Simeone qui a déjà gagné la C3 avec l’Atlético en 2012, contre le Bilbao de Marcelo Bielsa (3-0).

L’OM se retrouve face à un géant et un habitué de ce genre de compétition. Au sein de l’équipe phocéenne, on retrouve même une majorité des joueurs qui ont refilé l’étiquette de favori à l’équipe madrilène. Une occasion peut-être de vérifier pour le coup les cotes de ces deux équipes sur Bwin ?! Rudi Garcia est également fébrile et peu objectif vis-à-vis de la rencontre de ce soir : « En six ans elle a gagné une Europa League et disputé, et perdu deux finales de Ligue des champions en 2014 et en 2016. Elle est rompue à ces grands rendez-vous ». Mais laisser ce statut de favoris dévoreur à l’Atletico est en quelque sorte une stratégie bien pensée qui permet à l’OM de se préparer un peu mieux, tout en s’appliquant à baisser la pression.

Une occasion de profiter d’un moment magique

Bouna Sarr, qui devrait tenir sa place malgré la rechute de sa luxation de l’épaule gauche, est formel et se montre quant à lui plutôt objectif sur la question : « Peur ? Non, du tout, ce n’est pas de la peur, pour moi c’est une pression positive. », alors que Adil Rami, qui a gagné cette C3 en 2016 avec le Séville FC, déclare de son côté : « On a fait un long chemin jusqu’ici, on a souffert. Il faut se préparer mentalement à encore souffrir, et ne pas oublier de profiter de ce moment magique, c’est dur d’arriver en finale européenne ».

Et si les deux équipes qui s’affrontent ce soir pour ce titre sont conscientes que c’est plutôt dur moralement de le perdre, c’est que les deux clubs, qui semblent un peu prendre le rôle des clubs maudits de l’Europe, ont déjà perdu leurs deux dernières finales continentales. Mais plus ciblée encore, une malédiction personnelle semble peser bien plus encore sur la star de l’Atlético. En effet, en 2016, Antoine Griezmann, a aussi perdu celle de l’Euro avec la France contre le Portugal, faisant mine ici d’une sorte de mauvais karma de Griezmann, qu’il a bien l’intention de contrer ce soir en profitant de son association prolifique avec Diego Costa. Il faut savoir qu’à cet effet, les deux joueurs ont d’ailleurs été ménagés pour la dernière demi-heure samedi dernier en Championnat d’Espagne. Un leader des Bleus qui compte également sur la proverbiale qualité défensive de son équipe des Colchoneros. Et le palmarès est plutôt impressionnant de ce côté-là puisqu’il recense en fait 23 matches de Liga cette saison…sans prendre le moindre but ! Il faut dire que l’équipe profite également d’un des meilleurs gardiens au monde en la qualité de Jan Oblak, qui a arrêté par exemple un penalty ce week-end, juste pour s’échauffer, lors de la victoire contre Getafe sur le score préféré de l’Atletico : 1-0.

L’OM ne s’inclinera pas

L’OM a bien l’intention de lutter et le fait savoir partout dans la presse depuis ce matin. Il est donc temps de lui faire peut-être confiance sur vos sites de paris sportifs en ligne comme NetBet. Et pour se donner des chances de remporter la rencontre de ce mercredi soir, l’OM dispose d’atouts qui ne sont pas négligeables. Tout d’abord, on peut parler de sa formidable combativité, qui a encore été démontrée au travers d’une éclatante performance vendredi dernier alors qu’il a égalisé à Guingamp (3-3) à neuf contre onze. Mais si ce maigre point pris ne suffit pas à ce jour, il ne faut pas oublier que la qualification en Ligue des champions est plus directe désormais si elle bat l’Atlético.
Franck Sauzée déclarera même à l’AFP : « J’ai un pressentiment et l’impression que rien ne peut lui arriver dans cette Europa League, il y a tous les ingrédients pour qu’ils aillent au bout. Cette équipe me plaît beaucoup, elle a une générosité incroyable, elle a une grande similitude avec notre équipe championne d’Europe en 1993, et d’ailleurs le public s’y reconnaît ».

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !