Monfils en lice et Gasquet écarté

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Nous espérons sincèrement que ce ne sont pas nos excès de confiance en ce talentueux joueur qu’est Gasquet, publiés mercredi 3 janvier sur notre portail, qui ont porté la poisse au français… Mais si Monfils continue son petit chemin en se qualifiant pour les quarts de finale de Doha, le second français quant à lui s’arrête net sur la route de la victoire.

Deux Français et un seul vainqueur

On a pu retrouver un Gaël Monfils vraiment en difficulté ce mercredi sur le court. Le Français a effectivement de nouveau dû batailler pour se qualifier pour les quarts de finale du tournoi ATP de Doha. De l’autre côté, Richard Gasquet a vu quant à lui tous ses espoirs stoppés net, et ce dès le deuxième tour alors qu’il affrontait le jeune Grec Stefanos Tsitsipas. Au final, on retrouvera donc un Monfils, 46e mondial, qui s’est imposé en trois sets face à l’Allemand Jan-Lennard Struff (53e), 6-3, 1-6, 6-3 et un Gasquet qui s’est lui en revanche cassé les dents sur un petit jeune prodige du tennis, en s’inclinant en deux manches sèches face Tsitsipas (19 ans, 91e), 6-3, 6-4. Tsitsipas, déjà vainqueur la veille de l’Allemand Florian Mayer classé 69e est donc certainement une surprise dans ce championnat, et un joueur que nous vous conseillons de surveiller chez les bookmakers et dont nous vous invitons à contrôler la cote sur ParionsSport.

La surprise sur le court

Les rôles étaient pourtant inversés au résultat de ce mercredi, alors que mardi c’était en effet Gasquet qui semblait le plus en forme, et qu’on pouvait voir un Monfils un peu à la traine. Mardi, lors de leur entrée dans le tournoi, le 31e mondial et tête de série numéro 5 du tournoi, avait semblé le plus en forme. En effet, Gasquet remportera alors plutôt facilement sa rencontre face au Dominicain Victor Estrella, classé quant à lui 83e. Il lui suffira alors de seulement 52 minutes pour le terrasser 6-0, 6-2. Monfils, quant à lui luttera beaucoup plus, effectuant notamment à Doha un retour à la compétition après quatre mois d’arrêt en raison d’un genou douloureux. Il avait dû batailler sur le court près de 2 heures (1h50) pour écarter de sa route l’Italien Paolo Lorenzi, classé 43e. D’un jour à l’autre, les rôles se sont alors inversés…

Mais mercredi 3 janvier 2018, on retiendra donc plutôt la belle prestation de Monfils qui, malgré une petite alerte physique en début de match, s’est à nouveau fait violence pour s’imposer. Ce ne sont pas cette petite glissade mal contrôlée et ce gros trou d’air dans le deuxième set qui empêcherons le sportif, 46e mondial, de s’imposer en trois sets face à Struff, un autre tennisman qui avait fait cependant la surprise générale en éliminant mardi, quant à lui, le Tchèque Tomas Berdych classé alors 19e. Le Français qui vient donc de passer en quarts et qui rencontrera Peter Gojowczyk (60e), déclarera alors dans les médias à l’issue de la rencontre : « Je peux, je pense, jouer encore mieux que ça. Je pense que c’est juste une question de temps et de confiance. ».
Tsitsipas quant à lui, après sa victoire sur Gasquet, sera opposé au 5e mondial et dernière tête de série encore en lice : l’Autrichien Dominic Thiem.

Et du côté de l’Open Australie, on relève aujourd’hui deux forfaits de deux grands noms tout aussi prestigieux du tennis.

Andy Murray forfait pour l’Open d’Australie

Les choses n’arrivent jamais seules, et si on peut donc être déçu de l’absence prochaine de Gasquet au tournoi ATP de Doha, on peut également l’être de celle de Murray pour qui la galère continue. Alors qu’il a été absent du circuit ATP depuis plus de six mois, l’ancien N.1 mondial de 30 ans a été contraint ce jeudi 4 janvier 2018 de déclarer forfait pour l’Open d’Australie. La cause de ce forfait : il ne s’est malheureusement pas suffisamment remis de sa blessure à une hanche.

À moins de dix jours de l’ouverture du premier Grand Chelem de la saison, Murray a déclaré dans un communiqué : « Malheureusement, je ne jouerai pas à Melbourne cette année, car je ne suis pas encore prêt à être compétitif. J’espère pouvoir jouer à nouveau bientôt. ». L’actuel 16e joueur mondial, précise également qu’il allait étudier « toutes les options » qui s’offrent à lui pour éradiquer au plus vite ce problème de hanche qui avait déjà dû l’obliger à renoncer au tournoi de Brisbane mardi, le forçant à ne plus jouer en fait depuis son élimination en quart de finale de Wimbledon en juillet dernier. Même s’il se disait toutefois confiant la semaine dernière, dans le fait de pouvoir rejouer et se déclarait impatient de revenir sur les courts, il fait cependant partie à présent de ceux qui ne seront pas présents en ce début de saison, ne laissant plus du tout planer le doute sur leurs absences à l’Open d’Australie. L’annonce du forfait de Murray survient par exemple en effet au lendemain de celle du Japonais Kei Nishikori. Kei est quant à lui blessé au poignet droit et n’a plus joué depuis le mois d’août.

Parmi les absents des tournois, nous retrouvons également le Serbe Novak Djokovic qui a de son côté renoncé aux tournois d’Abou Dhabi et de Doha à cause d’un coude douloureux depuis juillet 2017, alors que le N.1 mondial Rafael Nadal s’est également retiré du tournoi de Brisbane. Le Suisse Stan Wawrinka a loupé celui d’Abou Dhabi car il a dû être opéré d’un genou.

Nishikori déclare également forfait pour l’Open d’Australie

Nous venons de survoler ci-dessus l’information et revenons donc plus en détail sur le second forfait du moment pour l’Open d’Australie. On apprend également cette semaine, quasi en même temps que celui de Murray, le forfait de Nishikori pour l’Open d’Australie.

Ex-N.4 mondial, le Japonais Kei Nishikori est retombé au 22e rang et a déclaré forfait mercredi pour la première levée du Grand Chelem, l’Open d’Australie qui se déroulera du 15 au 28 janvier 2018. Les causes de son abandon sont évidemment d’ordre médical, et on retrouve donc un sportif qui ne s’est pas suffisamment remis d’une blessure au poignet droit pour pouvoir relever le challenge. N’oublions pas que cette même blessure l’avait contraint à mettre un terme à sa saison 2017 fin août.

Le finaliste de l’US Open 2014, qui avait déjà dû annoncer qu’il renonçait au tournoi de Sydney qui se déroulera du 7 au 13 janvier 2018, a déclaré en regrettant sur son site internet : « Ma convalescence se passe bien, mais je ne me sens simplement pas prêt à 100% pour jouer de nouveau des matches au meilleur des cinq sets ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !