Lucas Pouille remporte la Coupe Davis

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Ce week-end a été un week-end où une grande partie de la France, plus particulièrement celle qui s’intéresse au tennis, a retenu son souffle de longues minutes. Mais si vous allumez votre ordinateur depuis ce lundi 27 novembre, vous n’avez pas pu échapper à l’information qui fait la une de toute la presse française qui savoure. On a donc retrouvé une équipe de France de Coupe Davis qui a fêté sa victoire en finale aux dépens de la Belgique, dimanche 26 novembre 2017 à Villeneuve-d’Ascq, près de Lille. En effet, cette victoire de la France sur la Belgique en finale de la Coupe Davis fait à présent les gros titres de la presse française ce lundi.

Les médias ne manquent donc pas de saluer ce dixième succès tricolore qui reste cependant un stade plutôt méritoire, à défaut d’être le plus prestigieux. On retrouve de partout l’image des tennismen tricolores faisant chavirer de bonheur Lucas Pouille, après sa victoire décisive sur le Belge Steve Darcis ce dimanche à Villeneuve-d’Ascq. Cette photo est explicite et elle se retrouve à la Une des journaux, jusqu’au quotidien économique Les Échos qui en fait même sa « photo du jour ». C’est réellement un pur bonheur pour beaucoup de journaux, mais il ressort cependant comme une sorte de point négatif dans cette victoire. D’un point de vue sportif, ce dixième succès français ressort effectivement comme étant le moins prestigieux de tous pour de nombreux journalistes.

Une fierté en demi-teinte pour la France

Si on se félicite du côté de la France de cette finale, du côté de la presse belge, on voit ici des avis qui jugent un immense Goffin, qui n’a pas suffi à ce que la Belgique ne s’incline pas. Il a donc fait ce qu’il a pu et a montré selon eux de très belles performances malgré la défaite. Alors qu’il était effectivement vainqueur tranchant de ses deux matches, David Goffin est qualifié comme étant le meilleur joueur du week-end de l’avis de tous les commentateurs sportifs du royaume. La Libre Belgique publiera : « Comme il y a deux ans face à la Grande-Bretagne (3-1), la Belgique s’incline en finale. C’est sa troisième finale en Coupe Davis après celle, d’une autre époque, perdue en 1904 contre les Iles Britanniques ».

Du côté de la France, on salue surtout l’exploit de voir des Bleus sacrés après seize ans d’attente et on rend hommage à Yannick Noah, « le capitaine aux trois triomphes en autant de finales » ». Il ne faut pas oublier que ce titre est important pour ce palmarès de la prestigieuse épreuve créée en 1900, car la France se hisse avec cette nouvelle victoire à la hauteur de la Grande-Bretagne avec 10 titres, derrière l’Australie qui en possède 28 et les États-Unis qui en possèdent 32. L’équipe de France décroche donc enfin le Graal grâce à Lucas Pouille, qui n’a pas tremblé dans le match décisif et pendant cette saison, où on peut bien avouer que tous les astres se sont alignés afin de permettre à Noah et à sa bande, de monter sur le podium des champions du monde, sous-entendant cependant que les tops joueurs ont pour la plupart boudé l’épreuve ou se sont retrouvés blessés avant même de pouvoir affronter les Bleus ou commencer la compétition.

3,2 millions de spectateurs en moyenne

Ce sont effectivement à peu près 3,2 millions de spectateurs qui se sont amassés devant la finale de Coupe Davis sur France 2 diffusée hier après-midi. On peut dire ici que les deux derniers matches de France-Belgique (3-2) ont vraiment réalisé une belle audience qui s’élève alors à 20,8% de part de marché. D’autant plus que ce chiffre à bien évidemment grandit ensuite avec un pic à 5,4 M de téléspectateurs qui ont assisté à la balle de match décisive remportée par Lucas Pouille face à Steve Darcis. Ce très joli score d’audience pour France 2, dimanche après-midi entre 13h25 et 19h15, reflète l’intérêt des Français pour la compétition, avec en moyenne 3,19 millions de téléspectateurs qui ont assisté aux deux derniers simples de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Belgique (3-2). On a donc eu la preuve que les Français étaient bien là au rendez-vous pour assister au dixième sacre français en Coupe Davis.

Pourquoi des bleus qui n’étaient pas en bleu ?

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué sur les courts, mais la tenue vestimentaire de la paire française a suscité cependant quelques interrogations samedi, lors du double de la finale de la Coupe Davis contre la Belgique. C’était d’autant plus étrange pour beaucoup de spectateurs dans les gradins, étant donné que la Fédération Française de Tennis (FFT) s’était chargée d’inviter les supporters à venir #TousEnBleu. On imagine donc bien ce qui a pu se passer dans la tête de tous ceux qui ont répondu présents à ces doléances et qui ont vu arriver ensuite Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert arborant…un T-shirt blanc ! Une sorte d’image et de situation véhiculant une incohérence avec la communication officielle s’est alors fait ressentir. Pour la petite explication, il faut savoir que leur tenue n’avait pas été acceptée par la fédération internationale de tennis (ITF) car les deux joueurs n’avaient pas le même bleu. Le règlement est strict à ce sujet et les joueurs ont dû se rabattre sur du blanc pour être à l’identique.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !