L’OM tentera une 4e victoire consécutive en L1

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Marseille se prépare

Marseille est en route pour confirmer sa place et son statut en Ligue 1, juste avant le match choc Lyon-PSG. Si le milieu offensif de l’OM, Dimitri Payet, a fait sensation après son but contre Strasbourg du 16 janvier 2018 à Marseille, il n’en reste pas moins qu’il devra encore une fois tout donner lors de la prochaine rencontre. Alors qu’elle est invaincue en 2018, Marseille se rend en Normandie ce vendredi soir pour y défier Caen. Un match vraiment important, car en cas de succès de l’OM, les Phocéens mettraient alors encore plus la pression sur Lyon, qui accueille le Paris-SG dimanche 21 janvier pour le choc de cette 22e journée de championnat.

Marseille vers une 4e victoire consécutive en championnat ?

On peut dire que l’équipe de l’OM est particulièrement en place dans ce championnat, fort de son succès acquis mardi 16 janvier face à Strasbourg (2-0), elle se place en 3e position au classement avec 44 pts. Marseille tentera de glaner une quatrième victoire consécutive en championnat face à Caen, classé quant à lui 10e avec 27 pts, une victoire qui le propulserait provisoirement à la deuxième place.

La rencontre choc

Mais ce n’est pas le match de ce soir Marseille-Caen qui reste la rencontre la plus attendue de cette 22e journée, mais plutôt celle opposant l’Olympique Lyonnais, qui est actuellement 2e avec 45 pts, au PSG, leader du championnat de L1 avec 56 pts. On retrouve une équipe de Lyon qui a su se reprendre en main mercredi à Guingamp (2-0). Ce sont donc eux qui tenteront de stopper le rouleau-compresseur parisien, un PSG impitoyable qui a été sans pitié face à Dijon en marquant 8 buts à 0. Un match qui reste vraiment important, car en cas de défaite, l’OL de Bruno Génésio pourrait bien rétrograder à la 4e place si Monaco l’emporte face à Metz.

Projecteurs sur le milieu de terrain Florian Thauvin

Mais revenons sur l’équipe de l’OM et plus particulièrement sur le milieu de terrain de Marseille, Florian Thauvin, que l’on a pu voir en forme lors du match de L1 contre Rennes, au Roazhon Park, le 13 janvier 2018. Et si nous vous parlons de ce joueur, sur qui nous vous conseillons de miser par exemple sur ParionsSport, c’est tout simplement parce qu’il a su se montrer particulièrement efficace en marquant 9 buts et en faisant neuf passes décisives. Un chiffre 9 qui semble coller à la peau de Florian Thauvin, l’ultime agitateur en chef de l’Olympique de Marseille du moment. Un joueur vraiment efficace qui peut permettre à son équipe de reprendre la deuxième place de la Ligue 1, en jouant le premier à Caen, ce vendredi 19 janvier 2018 à 20h45 pour la 22e journée. Rudi Garcia résume assez bien pour le coup ce qu’il pense de ce joueur : « Florian Thauvin est un des joueurs les plus influents de l’OM, et il a les statistiques d’un des joueurs les plus influents d’Europe ».

Florian Thauvin en long, large et en travers

À l’image de sa participation à l’ouverture tardive du score contre Strasbourg (2-0), on retrouve un joueur qui pèse dans la balance, et ce, même lorsqu’il n’émarge pas vraiment sur la feuille de stats. Mardi, il sera par exemple l’auteur d’un enchaînement crochet-centre en retrait incroyable, qui finira alors en but de Clinton Njie, avec la participation de Valère Germain et une participation involontaire de Bakary Koné.

Dans la première période, contre les Alsaciens, lui seul avait porté le danger alors qu’il était en phase de fatigue. Même lorsqu’il n’est pas au top de sa forme, il s’arrache toujours aux moments clefs pour tenter de faire la différence. Il l’a prouvé, même s’il peut arriver parfois à être défaillant. On se souvient par exemple ses 29 pertes de ballons face au Racing, qui n’entachent en rien l’optimisme et la confiance de Garcia à son égard, qui voit en lui un des rouages essentiels du jeu de l’OM : « Il tente beaucoup de dribbles, de frappes, c’est normal qu’il ait plus de déchets. Et même comme ça il est influent. Il est décisif, neuf buts, neuf passes décisives, voilà ! ». Estimant que Thauvin « ne cadre pas suffisamment » pour le moment, l’entraîneur continue : « Il s’est fixé des objectifs chiffrés, moi aussi je lui en ai fixé ».

En conclusion, on peut dire que Thauvin, du haut de ses 24 ans, a bien mûri et qu’il a su effacer l’image de gamin capricieux qui avait fait des pieds des mains pour signer à l’OM sans même jouer à Lille, où il venait d’être transféré. On se retrouve face à un joueur qui semble avoir trouvé l’équilibre entre performances individuelles et expression collective. Garcia estime même : « Dans sa progression, c’est important qu’il ait poussé les portes de l’équipe de France, Didier Deschamps ne s’y trompe pas. Il a encore du boulot et je ne vais pas le lâcher, parce qu’on veut qu’il aille en Russie. Et ça passe par des bonnes prestations avec l’Olympique de Marseille ».

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !