L’OL en 8e de finale de C1 après 7 ans d’absence

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

C’est une belle surprise en ce milieu de semaine en Ligue des Champions. En effet, on a pu assister à une renaissance du côté de l’équipe de Lyon qui, même si elle a souffert ces derniers temps et surtout hier soir, revient cependant dans le Top 16 européen après pas moins de 7 ans d’absence. On ne sait pas ce qui a pu se passer dans la tête du buteur lyonnais Nabil Fékir lorsqu’il a marqué contre Shakhtar Donetsk en Ligue des champions ce 12 décembre 2018 à Kiev, mais on sait que son club revient de loin.

Lyon rejoint les 16 meilleures équipes européennes

C’est en effet un Lyon plutôt bousculé que l’on a pu soutenir hier soir. Si vous aviez misé sur ce club sur des sites comme Bwin, votre cœur a dû subir quelques sursauts pendant cette rencontre plutôt tendue. Mais au final, Lyon s’est qualifié.

On retrouve donc des partenaires de Nabil Fekir, buteur du soir, qui se sont invités à la table des 16 meilleures équipes européennes. Et ils le feront avec honneur en accrochant tout simplement le Shakhtar Donetsk (1-1), hier soir, mercredi 12 décembre, à Kiev. Une occasion pour eux de passer une phase, mais surtout de signer un retour en 8e de finale de Ligue des champions. Et ce n’est pas rien puisque cela ne leur était plus arrivé depuis 7 ans !

Il faut bien avouer que les Lyonnais ont dû batailler sous un climat hostile, devant se démarquer et remporter une affiche qui se déroulait alors sous un flot de neige ininterrompu. Des conditions extrêmes pour les joueurs de Bruno Genesio qui ont fait cependant preuve de courage et surtout de sang-froid ; comme l’avait si bien réclamé la veille leur entraîneur. Ils effaceront alors l’ouverture du score rapide du Brésilien Jùnior Moraes à la 22e, qui était quant à lui l’auteur d’un très beau doublé pendant le match aller (2-2).

Bruno Genesio savoure la qualification

On ne peut pas dire que tout avait bien démarré pour l’OL dès le coup de sifflet du début du match. L’équipe gâchera en effet un nombre invraisemblable d’actions en première période. Mais, l’OL s’en remettra ensuite à son capitaine Fekir qui, signalé hors-jeu après avoir battu le gardien adverse à la 54e, ne fera pas de faute pour devenir l’unique buteur dans son camp d’une frappe vraiment puissante et tout juste après l’heure de jeu. Le but de la délivrance à la 65e !

On imagine très bien ce qu’il peut se passer alors dans la tête de ce footballeur, champion du monde, qui ne pouvait offrir un meilleur cadeau de Noël à son coach que ce but de la qualification. Un coach qui ne regrettera pas au passage, très certainement, d’avoir choisi de lui faire confiance ce soir de match, malgré des performances assez ternes ces dernières semaines, il faut bien l’admettre.

L’entraîneur lyonnais savoure alors sa qualification, mais aussi l’attitude de son leader : « C’est mérité parce que je pense qu’il a souffert en silence de certaines critiques, il a fait le dos rond et il a montré ce soir que je pouvais compter sur lui. ».

Si vous pariez sur des équipes françaises dans ce championnat, vous savez donc que vous pourrez miser sur PMU Sport sur deux représentants du football français en février pour l’acte II de ce qui reste à ce jour encore la plus prestigieuse des coupes : la Coupe d’Europe. Une qualification acquise en effet également mardi par le Paris SG. On se souvient par exemple que c’est Monaco qui accompagnait le club de la capitale en phase finale la dernière fois, lors de la session 2016/2017.

Des petites frayeurs pendant le match

La joie du gardien lyonnais Anthony Lopes se lisait facilement sur le visage juste après l’égalisation de Nabil Fékir contre Shakhtar Donetsk en Ligue des champions, le 12 décembre 2018 à Kiev.

Et il faut dire que l’OL a bravé courageusement le froid et la neige qui a balayé Kiev en Ukraine de manière ininterrompue. Le club français éteint aujourd’hui les doutes nés de son inconstance et on retrouve des Lyonnais qui, étant peu tranchants et peu précis, se sont remis cependant d’une entame de match catastrophique, qui aura été particulièrement marquée par un festival de maladresse. Mais peu importe la méthode, ce qui compte reste bien le résultat. Et on sait donc que ce match nul, si poussif qu’il soit, a été suffisant cependant au bonheur des partenaires de Houssem Aouar, jeune pépite de l’OL qui commentera alors en fin de match : « Encore une fois on s’est fait peur, c’est dommage qu’on n’ait pas pu tuer le match en première mi-temps. L’essentiel est là, c’est la qualification au bout et on est très content. ».

Retour en 8e de finale de C1 pour l’OL

C’est une première depuis la saison 2011/2012 pour le club : reprendre le chemin des 8e de finale de C1 va très certainement regonfler le moral d’une équipe qui a été éjectée du podium de la Ligue 1 après sa toute dernière défaite malheureuse en championnat et à domicile contre Rennes (2-0). Une aubaine également pour les supporters qui vont pouvoir continuer à miser sur le club favori sur des sites de bookmakers comme Winamax…

En faites-vous partie où supporterez-vous plutôt le deuxième club français présent en 8e ?
Quoi qu’il en soit, que vous soyez plus PSG que OL, vous devez faire confiance à l’une de ces équipes pour foncer vers le carré final de cette Ligue des Champions à partir de février 2019.

N’oubliez pas que vous pouvez également profiter de nombreux bonus à l’inscription si vous débutez dans l’univers du pari sportif en vous inscrivant sur les sites de bookmakers comme tous ceux que nous passons sur le grill sur notre portail.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !