L’AS Rome renverse le FC Barcelone

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Si vous avez misé gros sur l’Italie hier sur vos sites de paris sportifs en ligne habituels, alors il existe de fortes chances que vous ayez remporté un petit pactole suite au dénouement et surtout à la fin surprenante qu’a pris ce match de Ligue des Champions pendant lequel la Roma a tout simplement réussi l’impensable en renversant le Barça !

La photo des joueurs de l’AS Rome, fous de joie après avoir renversé et éliminé le FC Barcelone en quart de finale retour de Ligue des champions le 10 avril 2018, fait le tour de la presse sportive internationale ce mercredi 11 avril ! Et pour cause, la rencontre qui se disait jouée d’avance pour de nombreux professionnels s’est retrouvée totalement chamboulée par un renversement de situation hors du commun, qui a dû faire trembler de nombreux parieurs sur Bwin.

En Italien on dit « rimonta »

C’est tout simplement un match que l’on peut considérer d’extraordinaire et ce, de la première à la dernière minute de la rencontre. L’AS Rome a en effet infligé mardi 10 avril 2018, à Barcelone, ce que les Catalans avaient fait subir au Paris SG la saison dernière. Ils s’imposeront donc 3-0 en quart de finale retour, après sa cuisante et déjà oubliée défaite 4-1 de l’aller. Une revanche et une leçon de vie.

Un résultat plutôt surprenant, surtout lorsque l’on sait que le Barça n’avait perdu qu’un match cette saison, et ce…toutes compétitions confondues. Eh bien, ce mardi 10 avril signera le jour de la deuxième défaite, et ce sera alors dans un Stadio Olimpico brûlant et survolté. Du beau match, des beaux joueurs, du foot comme on aime tous à en voir dans un championnat digne de ce nom. Et c’est donc une véritable gifle, voir même une punition, qu’a reçue le probable futur champion d’Espagne. D’autant plus décevant pour lui qu’il est à nouveau chassé du Top 4 de la Ligue des Champions, un rang qu’il n’atteint plus depuis 2015.

Du côté de la Roma par contre, alors qu’il était le fragile 4e du championnat d’Italie, l’exploit est incroyable et même immense. Les Giallorossi retrouvent le dernier carré de la C1 pour la première fois depuis 1984 et depuis leur malheureuse finale, perdue à domicile contre Liverpool qui est également un autre demi-finaliste surprise de cette saison 2018.

La rencontre Roma-Barça

On ne s’y attendait pas vraiment, et l’univers des parieurs en ligne non plus à la vue des cotes des équipes pour cette rencontre sur le site de paris en ligne du PMU. Et pourtant, l’AS Rome l’a bien fait, et ce d’entrée de jeu. On se retrouve alors, dès la 6e minute du coup de sifflet du lancement de la rencontre, avec un but inscrit par Dzeko. Avec cette action rapide et la frappe chirurgicale, les Romains ont eu le grand mérite de faire croire vraiment que l’impensable était possible. Une action qui enflammera le stade et les supporters qui étaient venus par milliers pour assister à la rencontre. Un but qui surprendra donc agréablement les 60.000 tifosi qui avaient acheté leurs billets avant le match aller.

Les Romains ont mis la pression aux Catalans, jouant très haut et prenant surtout de nombreux risques, parfois insensés, mais qui se sont avérés être nécessaires. Une équipe en forme qui a fait de ces 90 minutes…une affaire d’orgueil et de fierté nationale.

Une Espagne surprise et trop confiante

On peut vraiment dire que Eusebio Di Francesco, l’entraîneur de l’AS Rome a su judicieusement manager ses troupes pour voir ses joueurs insuffler de la vie et de la folie dans un match que les Espagnols voyaient conquis d’avance et qui aurait pu être un match quasi-amical dans lequel Barcelone avait pensé à un moment pouvoir endormir son adversaire. Grand mal leur en a pris puisque les Italiens se sont montrés bien plus grands que prévu et bien plus motivés que jamais. Mais si les Italiens, justement, ont été si grands, que dire des Espagnols ? Ces derniers se sont en effet montrés plutôt petits quant à eux ! Il ne ressortait rien de bien constructif dans le camp, et on a pu se retrouver face à une équipe que l’on peut définir sans idées, mais aussi sans jambes. Mis à part deux coups francs ratés (bien au-dessus des cages) de Messi, le Barça s’est plutôt montré pauvre en action et particulièrement triste, n’ayant pas eu une seule occasion digne de ce nom pendant plus d’une heure.

Le but libérateur de l’AS Rome

Ce sera le rôle de Kostantinos Malonas de marquer alors le but libérateur de la Roma.
L’histoire s’est écrit mardi soir pour la Roma sur un corner frappé par Ünder. Kostantinos Manolas qui se trouve alors à ce moment précis au premier poteau, a devancé judicieusement Semedo, histoire ensuite de placer une tête croisée, qui a tout simplement laissé Ter Stegen sans réaction et sur le carreau. On a pu voir, sous un Stadio Olimpico qui a alors subitement exulté, le ballon aller se loger dans le petit filet opposé lors de la 82e minute d’un match qui entrera désormais dans la légende de la Ligue des champions et surtout dans le cœur des Italiens. Il ne vous reste plus qu’à suivre cette équipe et à faire vos jeux sur vos sites de paris sportifs en ligne favoris !

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !