L’Allemagne éliminée et le Brésil revient en force

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Les équipes se montrent de plus en plus impliquées, et c’est tant mieux puisque cela nous permet à tous de profiter de matches bien plus beaux et intenses que lors des démarrages timides de la compétition. Les places sont chères pour les 8e et les Quarts de finales et les équipes jouent bien souvent leur qualification sur le fil. Mais c’est également l’occasion de voir de drôles de choses surprenantes comme une équipe du Brésil qui se réveille au tout dernier moment ou encore une équipe de champions en titre, l’Allemagne, qui voit quant à elle voir les portes du mondial se fermer plus tôt que prévu, mettant en branle-bas de combat la plupart des cotes avant son élimination sur les sites de paris sportifs. Personne ne s’attendait à voir la Mannschaft quitter le championnat avant les quarts qu’elle disputait toujours depuis 64 ans…jusqu’au 27 juin 2018 !

Un Brésil qui assure et une Allemagne en déroute

Cette journée de mercredi 27 juin a été plutôt chargée en émotion et en rebondissements. D’un côté on retrouve une Seleçao qui s’est merveilleusement bien qualifiée sur la dernière ligne droite des 8e de finale et en toute logique ; et d’un autre côté on retrouve une Allemagne, championne du monde en titre, qui doit certainement raser les murs aujourd’hui, ayant été surprise 2 à 0 par une Corée du sud qui n’était pas vraiment favorite.

Une occasion de remporter une belle somme si vous aviez parié sur ce dernier sur betFIRST ! Insensé et incroyable, l’Allemagne quitte en effet le Mondial-2018 au premier tour, prolongeant même une onde de choc qui se propagera bien au-delà du monde sportif. En effet, Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel exprimera même ce mercredi la tristesse de tout un pays dans un tweet peu après le coup de sifflet final : « Ce n’est pas notre Coupe du monde – que c’est triste ! ».

Cette défaite de l’Allemagne sera également sujette à quelques pics d’humour comme de la part de Gary Lineker, un international anglais qui avait lancé dans les années 1990 une formule passée à la postérité : « Le football est un jeu où 22 types courent après un ballon, et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne. ». Il est bien loin ce temps et le consultant vedette a donc ensuite twitté mercredi avec humour : « 22 types courent après le ballon et à la fin les Allemands ne gagnent plus. ». Il faut dire que cette défaite de mercredi 27 juin a signé une date vraiment incroyable pour la Mannschaft puisque cette dernière n’avait jamais quitté le Mondial avant les quarts depuis son retour en Coupe du monde en 1954 !

Une Allemagne en état de choc

Depuis hier soir, les médias allemands n’y vont pas avec le dos de la cuiller en ce qui concerne les prestations de leur équipe nationale et de leur bien piètre parcours dans ce dernier championnat du monde. Les sites informatifs en ligne s’accordent tous pour définir cette participation à la compétition comme « une honte historique » ou encore « Notre cauchemar de la Coupe du Monde est devenu réalité. », comme s’exclamera alors de son côté le journal populaire Bild…ajoutant même avec cynisme : « …Et en plus nous sommes derniers du groupe. ».

Le Groupe F et son classement final laissent en effet la plupart des experts du foot plutôt pantois. Grande dernière de la poule, la Mannschaft de Manuel Neuer n’a pas su briller dans un groupe composé d’une Suède en 1ère place et d’un Mexique en 2e, qui se qualifient donc pour ces 8es de finale. Une Allemagne qui sera même, honte suprême, derrière des Sud-Coréens, 3e, qui quittent pour le coup également le tournoi, mais tout en ayant l’honneur de partir en étant devant les champions déchus…

L’heure des comptes a sonné

L’Allemagne est une nation qui rêvait fortement de faire partie de ces affiches de prochaines rencontres vers la route de la finale. Mais la question que la presse allemande se pose à présent, est de savoir si Joachim Löw, le sélectionneur allemand dont le contrat a été prolongé juste avant le Mondial jusqu’en 2022, peut encore, après un tel fiasco et tremblement de terre, prétendre à ce poste.

Le principal intéressé, alors qu’il était interrogé par la ZDF, a déclaré de son côté qu’il était « trop tôt » pour répondre. « Il faut quelques heures pour y voir clair, la déception est très profonde en moi. On va devoir mener des discussions jeudi, on verra comment ça continue. ».

Il y a de grandes chances pour que l’heure des comptes sonne très vite, dès le retour au pays jeudi et l’atterrissage prévu en début d’après-midi à Francfort qui clôturera définitivement cet espoir qu’avaient certains de voir une 8e de finale tant attendue entre Allemagne et Brésil, pour une revanche du célèbre 7-1 en demi-finale du Mondial-2014…Une revanche qui n’aura donc pas lieu à Russie 2018.

Le Brésil s’est réveillé

Mais du côté du Brésil, solide et désormais impliqué, c’est face à la Serbie et ce 2-0 d’hier soir qu’il a vraiment lancé son Mondial. Même si la star Neymar n’a pas marqué, il s’est montré cependant inspiré dans un rôle de passeur décisif. Tout comme ce fut le cas pour Coutinho qui montre qu’il est décidément très en forme dans ce tournoi. Un duel hier soir qui a de quoi rassurer Tite qui avait vu son joueur phare « Ney » craquer et terminer en larmes lors du précédent match. Il se confortera alors : « Notre performance a été régulière, linéaire, ça donne de la constance et de la confiance. ». Mais il y a également une mauvaise nouvelle qui fait de l’ombre au tableau de cette qualification. En effet, l’élément-clé de la défense de la Seleçao, Marcelo, est sorti très tôt du match alors qu’il a été victime d’un « spasme musculaire au dos. ». Une déclaration inquiétante de la part du sélectionneur, qui se trouvait alors incapable d’en dire beaucoup plus après le match et la victoire de son équipe face à la Serbie.

Si vous pariez en ligne sur un site de paris sportifs que nous vous invitons à découvrir sur notre portail, nous ne pouvons que vous conseiller de suivre cette équipe du Brésil qui ne semble pas vouloir partir de sitôt de cette compétition.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !