La Rochelle écrase l’Ulster en Coupe d’Europe

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Ce week-end vient de boucler la 2e journée de Champions Cup. Une occasion pour nous de faire le bilan chiffré de ce début de Championnat d’Europe de rugby avec notamment un Victor Vito pour La Rochelle, un Nemani Nadolo pour Montpellier et un François Trinh-Duc pour Toulon qui ont particulièrement brillé ce week-end. On a pu recenser également des moments forts et dramatiques comme celui du terrible accident dont a été victime Camille Lopez évoluant à Clermont. Au final, Toulon, Clermont et La Rochelle restent donc encore invaincus, et on peut constater une équipe de La Rochelle qui semble vraiment en forme. Une occasion de lancer peut-être Unibet pour parier sur cette équipe en finale de la coupe ?!

Victor Vito offre un moment fort

Il a fait vibrer le Stade lors de la rencontre entre La Rochelle et l’Ulster ; sur laquelle nous reviendrons plus amplement en seconde partie de cet article, plus bas. Considéré comme l’homme du match, le troisième-ligne centre néo-zélandais et double champion du monde avec les All Blacks, a été le principal acteur de ce succès de la rencontre écrasante se concluant par un fabuleux (41-17). Victor «Junior» Vito, joueur de 30 ans avec 33 sélections entre 2010 et 2015, a élevé le niveau de jeu de son équipe à des hauteurs que même les Irlandais de l’Ulster n’ont pas vraiment réussi à atteindre, marquant un essai à la 51e minute de la rencontre et se permettant même le luxe d’en offrir un second à Jason Eaton (un autre ancien All Black) à la 66e.

3 clubs français sortent du lot

Clermont, Toulon et La Rochelle sont pour le moment invaincus après deux premières journées de compétition. On retrouve également 3 clubs qui cumulent le maximum de points, à savoir deux victoires avec bonus offensifs, dans la qualité de Saracens pour l’Angleterre, Leinster pour l’Irlande et La Rochelle pour la France.

François Trinh-Duc l’homme de Toulon

François Trinh-Duc a déjà marqué 20 points avec 6 buts de pénalité et une transformation pour un taux de 88% de réussite face aux poteaux. On à affaire ici un ouvreur international du RCT de 30 ans, qui a encore beaucoup à montrer depuis ses pas moins de 60 sélections depuis 2008. Il a évité par la même occasion une défaite à son équipe de Toulon sur la pelouse de Trévise en inscrivant le but de pénalité de la courte victoire (29-30) du club varois sur le fil.

5 mois d’absence pour Camille Lopez

Dur choc pour Camille Lopez, l’ouvreur international de l’ASM de 28 ans aux 16 sélections depuis 2013 qui s’est vu plaqué violament par l’ouvreur anglais Piers Francis à la 23e minute d’un match contre Northampton et qui ne se relèvera pas de ce contre.
Pris en change pendant dix minutes par le staff médical auvergnat avant d’être évacué sur civière, il en résulte que Camille souffre d’une fracture ouverte de la malléole de la cheville gauche. On apprend donc qu’il sera absent sur le terrain au minimum pendant cinq mois et se retrouve donc malheureusement forfait pour les test-matches de l’équipe de France prévus le 11 et 14 novembre contre la Nouvelle-Zélande, ainsi que ceux du 18 contre l’Afrique du Sud et du 25 contre le Japon. Pire que tout, il sera également et probablement absent pour le début du Tournoi des Six Nations 2018.

La Rochelle pulvérise l’Ulster

Il est temps de faire le point sur cette équipe de La Rochelle qui s’est montré particulièrement en forme en décortiquant un peu son dernier match en Champions Cup pour sa deuxième journée face à l’Ulster. Le Stade Rochelais récolte en fait de nouveau un bonus offensif après avoir surclassé de façon vraiment incroyable, et surtout spectaculaire, les Irlandais de la province de l’Ulster dimanche à Marcel-Deflandre pour un score final (41-17). On a pu admirer des troisième-lignes Rochelais en la qualité de Levani Botia et Victor Vito qui ont cassé la défense de l’Ulster pendant un match où rarement un club français aura été aussi dominateur. On retrouve donc une équipe française qui s’est montrée à deux reprises spectaculaire et efficace en Coupe d’Europe deux journées de suite après un 1er bonus offensif récolté brillamment sur le terrain des Harlequins (27-34). Le Stade Rochelais s’est donc offert un second bonus en recevant l’Ulster dans un stade Marcel-Deflandre survolté pour l’occasion. Nous espérons que vous avez misé une petite pièce sur Netbet pour l’occasion ou que vous préparez vos paris en envisageant de miser sur cette équipe prometteuse. Les spectateurs n’auront eu qu’à patienter une toute petite heure pour voir La Rochelle effectuer son travail de sape, réalisé par des puissants rochelais sur la ligne d’avantage, payer. L’Ulster craque alors ensuite en encaissant trois essais coup sur coup par Gourdon (60e), Aguillon (63e) puis Eaton (66e).

Le Stade Rochelais fait carton plein

En effet, suite à sa victoire face aux Harlequins et cette dernière dimanche 22 octobre devant l’Ulster, le Stade Rochelais fait effectivement carton plein pour ses deux premières rencontres dans la grande Coupe d’Europe en remportant deux succès bonifiés. À ce jour on ne recense que les Saracens, doubles champions en titre, et le Leinster ayant fait aussi bien alors que le joueur Victor Vito se retrouve quant à lui qualifié d’« homme du match » en donnant la victoire à son équipe. Le troisième-ligne centre néo-zélandais, double champion du monde avec les All Blacks, a été en fait le principal artisan de ce net succès bonifié, sans trop de surprise, en assurant son relais des percées, améliorant par une remarquable gestuelle tous les ballons qu’il a touchés. Il sera alors l’auteur d’un essai à la 51e minute et participera à un second en offrant une balle à son capitaine Jason Eaton à la 66e.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !