La Ligue 1 attribuée pour 1,153 milliard par an

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !

Si vous lancez n’importe quel site sportif ce matin ou réseau social, vous ne pouvez pas rater ces nombreuses remarques et débats autour de cette actualité surprenante sur la Ligue 1. En effet, on vient d’apprendre que les droits TV de la Ligue 1 ont été attribués pour 1,153 milliard par an, soit trois lots pour Mediapro et absolument rien pour Canal +.

Les Droits TV de la Ligue 1

Mardi, le comité de pilotage de l’appel d’offres des droits TV de la Ligue 1 s’était réuni pour statuer sur la période 2020-2024. En conclusion à cette réunion, ils vendront alors ces droits pour 1,153 milliard d’euros par an. Mais quelques dents commencent déjà à grincer. Dans le détail, Mediapro, l’espagnol qui avait déjà fait parler de lui en février en obtenant les droits de diffusion des matches de la Serie A (le championnat de première division italien) pour les saisons 2018 à 2021, s’adjuge en fait le lot 1 qui se définit par le droit de diffuser le match du dimanche soir à 21h et le magazine type « Canal Football Club » et qui comprend notamment les 10 plus belles affiches de la saison ; mais aussi le lot 2 qui représente les matchs du vendredi soir et du samedi à 17h. Mais ce n’est pas tout puisqu’il a également remporté le lot 4 lui permettant donc de diffuser les cinq matchs du dimanche après-midi. beIN Sports récupère quant à lui le lot 3, soit deux matchs par journée, ceux du samedi à 21h et du dimanche à 17h. Quant à Canal+, qui a toujours basé ses offres sur le foot, ce dernier ne rafle rien du tout pour ce championnat de Ligue 1.

La fin du suspense

Ce mercredi 30 mai signe la fin d’une longue attente pour certains puisque la Ligue de football professionnel a dévoilé ce mardi le nom des chaînes qui auront le droit de diffuser la Ligue 1 sur la période 2020-2024. On a pu assister à une vente record puisque les droits TV se sont vendus pour le montant en France d’1,153 milliard d’euros par an, soit une hausse très importante de 59,7%.
D’autres firmes étaient également dans la course. Trois lots (1, 2, 4) sont donc remportés par Mediapro. Un (le 3) par BeIN Sports. Aucun par Canal +. Le lot 6 (VOD) a été remporté par l’opérateur Iliad ; alors que les lots 5 (Trophée des champions, multiplex J19-J37-J38, barrages) et 7 (magazines lundi, jeudi) n’ont quant à eux pas été attribués.

Des droits qui peuvent aussi être sous-licenciés

En ce qui concerne le groupe espagnol Mediapro, contrôlé par un fonds privé chinois et détenant déjà les droits TV du championnat d’Espagne, ce dernier a donc fait très fort en décrochant pas moins de trois lots, s’engageant à créer une chaîne 100% sports. Mais là où son opération reste encore plus lucrative, c’est qu’il pourra nouer des accords avec d’autres distributeurs, histoire de proposer sa chaîne. Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, se félicite : « C’est un appel d’offres fructueux, avec une augmentation significative de nos droits TV. ».

Il faut dire que les droits TV s’élevaient déjà à 762 millions d’euros annuels pour la période 2016-2020. L’objectif était cette semaine, pour les droits de 2020-2024, de se rapprocher du milliard d’euros. Une somme qui avoisine en fait le niveau actuel des droits annuels de la Liga espagnole. La LFP ne s’en est jamais caché et avait même dévoilé en avril dernier les contours de l’appel d’offres pour les droits TV de la Ligue 1 entre 2020 et 2024.

Toutes ces surprises vont donc engendrer des changements qui seront donc à prévoir. Il faudra compter en effet sur trois principaux changements qui sont à signaler. On devra compter sur le déplacement du multiplex du samedi soir au dimanche à 15h pour quatre matchs, compter sur une rencontre « premium » le samedi soir à 21h et enfin sur l’apparition d’un match à 13h le dimanche, un horaire qui n’est pas innocent puisqu’il visera à séduire le marché asiatique très friand du foot et des paris sportifs.

Les coulisses des Droits TV

Il nous paraît judicieux, puisque nous vous parlons de ces droits TV, de vous expliquer comment ont été attribués les différents lots. Il s’agit en fait d’un système d’enchères très pointu qui avait été mis en place. Comme tout bon système d’enchères qui se respectent, les diffuseurs avaient alors pour mission d’effectuer une offre pour au moins un des trois premiers lots sur les sept disponibles. Dans le cas où un des candidats a promis la plus grosse somme, et que cette dernière atteignait ou dépassait le prix de réserve fixé par la LFP, il décrochait alors ce lot. Simple et efficace.

Dans le cas où le prix de réserve n’était quant à lui pas atteint par le plus gros enchérisseur, il avait alors la priorité pour s’aligner dessus. Mais hors de question de trop réfléchir et ce sera alors un délai de 15 minutes qui lui sera accordé pour se décider. S’il ne le faisait pas, le groupe ayant formulé la deuxième meilleure offre prend alors à son tour la main pour renchérir, et ainsi de suite. Vous l’avez donc déjà compris…si la somme globale voulue par la Ligue pour ces trois lots n’était pas atteinte, l’appel d’offres était alors stoppé et la vente annulée. En tous cas, quel que soit la chaîne sur laquelle seront diffusés les matchs de foot de cette prochaine Ligue 1, nul doute que vous saurez déjà sur quel site de paris sportifs en ligne miser pour soutenir votre équipe et peut-être remporter quelques gains grâce à ses scores.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !