Juan Martin Del Potro terrasse Roger Federer

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Au terme d’un quart de finale vraiment très intense, Juan Martin Del Potro terrasse et élimine Roger Federer en quart de finale de l’US Open (7-5, 3-6, 7-6, 6-4). Ce qui écarte définitivement le rêve de beaucoup de spectateurs de voir encore une fois un utopique combat des maîtres avec un duel Federer-Nadal qui n’aura donc pas lieu au grand damne des parieurs du monde entier. Ce qui marquera lors de ce match ? Ce sera essentiellement la joie et le soulagement qui se lisaient sur le visage de Juan Martin del Potro après la balle de match.

Adieu l’espoir de voir un Federer-Nadal

On ne sait pas si c’est New York qui reste une ville maudite ou si cela est un coup du mauvais sort, mais jamais Roger Federer et Rafael Nadal ne se sont affrontés à Flushing-Meadows. Suite à la défaite de Federer face Juan Martin Del Potro le 06 septembre, ce ne sera pas encore pour cette fois. Il faut souvenir que par le passé, il ne manquait à chaque fois qu’un seul match pour que les deux plus grands rivaux du tennis contemporain se retrouvent en confrontation dans le stade. Cela avait effectivement failli arriver en 2008, 2009, 2010, 2011 et 2013 et cette fois-ci, c’est Juan Martin Del Potro qui gâche la fête en remportant son quart de finale.

Malgré un état particulièrement fiévreux, fébrile, au bord de l’abandon, l’Argentin a réussi cependant à s’imposer en quatre manches (7-5, 3-6, 7-6, 6-4) alors que le tie-break du troisième set aura été décisif pour la partie. Le quadruple vainqueur de l’US Open n’a pas vraiment fait bonne figure ce jour de match. On a pu assister par exemple à un premier set totalement contrôlé par les serveurs avec aucune balle de break, ni pour l’un, ni pour l’autre. On notera ensuite une petite déconcentration de la part de Roger Federer lors du 5-5, lui faisant faire deux fautes directes et une double faute. Et c’est ainsi qu’à 30-40, Del Potro a saisi son unique chance dans la manche pour breaker le Suisse sur un passing gagnant. Il remportera ensuite cette manche grâce à son efficacité sur son engagement.

Rien n’était joué d’avance pourtant

Si beaucoup de spectateurs avaient parié sur la victoire de Federer, suite au dernier match de l’Argentin face à Dominic Thiem, qui montrait quand même quelques signes de diminution physique suite à cette fameuse fièvre qui avait failli le contraindre à l’abandon au tour précédent, Del Potro a baissé de rythme dans le deuxième set sans laisser cependant d’ouvertures à son adversaire. Son rendement en service s’en est pour l’occasion ressenti et Federer a donc sauté sur l’occasion, à ce moment précis, pour enfin breaker, à 2-1 ; marquant ici un avantage qu’il a conservé jusqu’au bout afin de revenir tout doucement à un set partout.

Un match décisif pour Del Potro

Sonné à un moment donné de la partie par la perte d’un set qu’il était si proche de remporter, Roger Federer a soudainement craqué une nouvelle fois sur son service, à 2-2. Il n’a alors plus eu ensuite la moindre occasion de débreaker et la première balle de match était donc devenue la bonne pour Del Potro, qui se mit alors à lever les bras au ciel, se sentant libéré, délivré, et surtout soulagé. Il déclarera ensuite dans la presse : « J’ai joué mon meilleur match du tournoi, j’ai tout bien fait, j’ai très bien servi, j’ai bien frappé mon coup droit, aussi fort que je le pouvais. On a fait un bon match et je mérite de gagner à la fin. Je ne peux pas croire que je vais jouer une nouvelle demi-finale après toutes mes blessures, mes opérations. Surtout ici à New York, c’est mon tournoi favori, ma ville préférée ».

Un retour à New York

Del Potro retrouve donc ce stade de la compétition à New York pour la première fois depuis 2009. C’était en effet lors de cette année spécifique qu’il avait remporté son unique titre du Grand Chelem en dominant Rafael Nadal en demi-finales qu’il affrontera donc vendredi 08 septembre pour tenter de remporter à nouveau son match contre l’Espagnol qui est fin prêt à l’affronter. Il ajoute à cette occasion : « J’espère que je pourrai répéter le résultat. On est plus vieux et il est numéro 1 mondial, mais avec ce genre de soutien, j’espère que je pourrai le refaire ».

Et du soutient, Del Potro en a reçu et continue à en recevoir de toute part, et ce, malgré l’immense popularité de son ex-adversaire d’hier, Federer. Del Potro a su prouver au public que ce court était son court et il a pour l’occasion déclaré également que c’est le public qui le fait se sentir heureux tout le temps. Il a conscience que contre Nadal, le public va être plutôt mitigé, mais prend confiance en lui en présumant qu’il sera majoritairement pour lui et qu’il sera encore présent donc pour le supporter une nouvelle fois.

Et du côté de Federer ?

Le grand perdant de ce match a déclaré dans la presse, pour expliquer sa défaite et notamment ses quatre balles de set manquées dans le jeu décisif de la troisième manche, qu’il n’arrivait pas vraiment à s’expliquer ce qu’il s’était passé. Il déclare alors qu’il pense avoir fait son travail, tout comme Del Potro, et que cela s’est plutôt mal goupillé pour lui. Il ne pense pas avoir mal joué pour le coup, imagine qu’il pouvait faire mieux, mais que les décisions prises sur le moment n’allaient pas dans son sens, ajoutant qu’il ne pense pas vraiment que ces quatre points fassent toute la différence dans le match. Il est conscient ensuite d’avoir raté trop de balles pour rester en tête dans le match et de ne pas avoir réussi à mettre son adversaire en difficulté quand il aurait eu besoin de le forcer à prendre de mauvaises décisions. De toute évidence, Roger Federer a réellement pris conscience que Del Potro a été meilleur que lui ce jour-là sur le terrain, et plus particulièrement lors des points plus importants de la rencontre.

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !