Il pourrait bien y avoir du sang neuf chez les Bleus

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Nous sommes le jeudi 4 octobre 2018 et il semble que ça bouge beaucoup du côté des Bleus. En effet, tout le monde attend avec impatience la liste de Deschamps, qui prendra en compte pour les prochains matches de nombreux blessés et qui proposera donc probablement des places à prendre. Une occasion de surveiller la composition de l’équipe de France avant le prochain match et surtout de bien préparer vos paris sur Unibet.

Du sang probablement neuf chez les Bleus

Comme nous venons de vous l’indiquer, Didier Deschamps dévoile jeudi à 14h00 sa liste pour affronter l’Islande en match amical le 11 octobre et l’Allemagne en Ligue des nations le 16 octobre. Une liste qui reste à ce moment précis avec quelques incertitudes en défense et au milieu de terrain en raison de nombreuses blessures de joueurs.

En ce qui concerne le côté des titulaires de la Coupe du monde, on peut vite faire le tour, car la seule interrogation concerne Samuel Umtiti. Le joueur vient en effet d’être à nouveau touché au genou gauche. Un petit souci qui l’incitera très certainement et probablement à être forfait pour ce prochain rassemblement international. Ce n’est pas de chances pour ce joueur qui voit ici des pépins aux genoux qui lui avaient déjà fait manquer plusieurs entraînements pendant la fameuse épopée russe dont l’issue est gravée à tout jamais sur le maillot des Bleus.

Mais si son absence se confirme pour ces prochaines rencontres, il faut savoir que plusieurs noms circulent déjà dans les couloirs pour le remplacer. Parmi ces noms on entend parler d’Everton Kurt Zouma, âgé de 23 ans et comptabilisant 2 sélections à son actif. Un joueur qui figurait déjà en fait dans la liste des suppléants pour le Mondial. On entend également parler de l’arrière de Manchester City, Aymeric Laporte. Ce jeune joueur de 24 ans a en effet déjà été convoqué par Deschamps, mais n’a cependant encore jamais été utilisé chez les Bleus.

Deux autres options pour Deschamps

Il faut dire que Aymeric Laporte entretient une relation que l’on peut qualifier de plutôt compliquée avec Deschamps et les Bleus. Il s’étonne assez régulièrement de ne pas être appelé en équipe de France et le fait souvent savoir. Un manque de discrétion qui pourrait lui jouer des tours lorsque l’on connaît le tempérament du sélectionneur.

Mais Deschamps n’est pas à court de cartouches et dispose d’une autre option plutôt confortable avec le défenseur des Espoirs Abdou Diallo. Auteur d’un bon début de saison avec le Borussia Dortmund, ce dernier pourrait bien être présent dans cette fameuse liste. D’ailleurs, on imagine qu’il y a certainement deux places à saisir en défense puisque le Marseillais Adil Rami, victime d’une élongation à la cuisse droite, est également incertain pour ce rassemblement.

Si on s’oriente du côté gauche, l’incertitude plane toujours. On ne sait toujours pas à ce jour si le latéral Benjamin Mendy, alors qu’il est blessé à un pied depuis mi-septembre, fera partie de cette liste de cet après-midi. Il faut dire que derrière le titulaire Lucas Hernandez, Deschamps n’a pas vraiment un choix très important à ce poste. Ce serait donc une occasion pour lui de devoir appeler un petit nouveau. Mais il a également le choix de convoquer à nouveau le joueur Lucas Digne, qui avait été pourtant snobé pendant la Coupe du monde qui s’était déroulée du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie.

Enfin, en ce qui concerne le poste de milieu, le sélectionneur devra impérativement pallier la longue absence de Corentin Tolisso. Ce dernier est en effet indisponible pour plusieurs mois suite à sa rupture des ligaments croisés et à sa déchirure du ménisque qu’il s’est fait récemment avec son club du Bayern Munich. De nombreuses interrogations qui influent sur les cotes des équipes et des joueurs sur ParionsSport.

Et Ndombélé dans tout ça ?

On se souvient tous du dossier Rabiot qui avait suscité de nombreuses moqueries dans les médias et sur les réseaux sociaux. Il plane encore à ce jour comme un doute sur le fait que Deschamps n’est peut-être pas encore prêt à se réconcilier avec Adrien Rabiot. On se souvient de cette brouille survenue en vue de la Coupe du monde, pendant laquelle le Parisien avait refusé le statut de suppléant en Bleu. En plus de ne pas vouloir jouer de peur d’attraper froid en Russie, ce dernier estimait que son absence dans la liste des 23 ne répondait à « aucune logique sportive ». Le genre de comportement et surtout de contestation qui ne plaît guère au sélectionneur français qui devrait peut-être encore à ce jour faire preuve de rancune.

Récemment interrogé sur la chaîne L’Équipe, Guy Stéphan qui est l’adjoint de Deschamps révélera même à ce sujet : « Je pense qu’il faut qu’il assume ce qu’il a fait, puisqu’il n’a pas souhaité être sur la liste des suppléants. Je pense qu’il faut peut-être attendre un peu. ». On imagine donc bien ici, après avoir testé un peu la température, que cela reste incertain pour Rabiot. C’est même plutôt le nom du Lyonnais et international Espoirs Tanguy Ndombélé, jeune joueur de 21 ans, qui revient dans la presse pour ce poste à pourvoir.

Une équipe invaincue depuis mars 2018

Mais si on occulte ces quelques blessés, on peut imaginer cependant que la plupart des champions du monde en Russie devraient être présents pour ce second rassemblement depuis le Mondial qui a plutôt bien réussi à la France. On pourrait même revoir avec plaisir le gardien et capitaine Hugo Lloris, qui reste un des joueurs particulièrement attendus depuis un mois de septembre compliqué. Une absence justifiée par une blessure à une cuisse et une condamnation pour conduite en état d’ivresse. Mais rien n’est encore sûr à cette heure et nous aurons le résultat donc en ce début d’après-midi.

Pour en revenir à l’équipe de France, il ne faut pas oublier qu’elle est invaincue depuis le mois de mars. Sa dernière défaite remonte en effet en match amical contre la Colombie (3-2). On assistera donc jeudi 11 octobre 2018 à un match contre l’Islande, à Guingamp, qui pourrait être plutôt bénéfique au sélectionneur et lui permettre d’effectuer quelques tests en direct. Il faut savoir en effet que les rencontres amicales sont devenues une denrée rare depuis la mise en place de la Ligue des nations. On profite certes d’un beau tournoi, mais cette nouvelle compétition rythme assez bien les saisons sans Euro ni Mondial.

Suite à sa rencontre avec l’Islande, la France aura un joli duel à gérer contre l’Allemagne. Les deux équipes s’affronteront en effet en Ligue des nations le mardi 16 octobre à 21h00. Si vous pariez en ligne sur des sites comme NetBet, vous ne devez pas occulter le fait qu’à l’aller, le choc n’avait guère tenu ses promesses avec un match de rentrée particulièrement terne à Munich pendant lequel les Bleus s’étaient contentés d’un tout petit 0-0. Ils se reprendront cependant face aux Pays-Bas avec une victoire (2-1). Une rencontre sous pression puisqu’ils devaient ce jour honorer comme il se doit, à la fin de cette affiche, une belle fête organisée au Stade de France pour célébrer la seconde étoile mondiale sur le maillot avec son fidèle public survolté et reconnaissant.

Faites chauffer les mises sur vos sites de paris sportifs en ligne favoris, car le 16 octobre l’équipe de France tentera donc de défendre sa première place dans le groupe 1 dans l’enceinte de Saint-Denis…face à la Mannschaft. Une très belle occasion qui nous est offerte ici de découvrir ce que peut proposer une nouvelle formation au sein des Bleus et de tester son niveau actuel pour optimiser les chances sur les sites de bookmakers en ligne.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !