Hadillah Mohoumadi conserve son titre

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Nous commencerons notre revue de presse sur le monde de la boxe de cette seconde quinzaine de novembre avec une nouvelle au sujet d’Oscar de la Hoya qui aurait repris l’entraînement dans le but de défier l’Irlandais Conor McGregor, la bonne nouvelle pour Hadillah Mohoumadi qui a su conserver son titre européen des super-moyens en battant aux points Christopher Rebrassé, et enfin Maxime Beaussire qui a battu Joffrey Jacob par K.-O. vendredi à Calais pour le titre vacant de l’Union européenne des super-welters.

Oscar de la Hoya souhaite affronter Conor McGregor

On apprend tout juste cette semaine qu’Oscar de la Hoya aurai repris secrètement l’entraînement. Il a même affirmé, il y a quelques jours de cela, être très intéressé par un combat contre l’Irlandais Conor McGregor, la star du MMA qui a perdu son combat épique contre Floyd Mayweather il y a quelques mois. C’est donc une grande nouvelle pour le monde de la boxe puis qu’Oscar de la Hoya, le « Golden Boy » âgé de 44 ans, se sent donc prêt à défier Conor McGregor. Mais ce ne sera pas de tout repos pour cette légende de la boxe qui a disputé son dernier combat en 2008, se concluant par une défaite face au Philippin Manny Pacquiao.

Un flirt avec le retour

On se souvient qu’Oscar de la Hoya a toujours apprécié relever les défis les plus fous et ce n’est donc pas pour rien si le boxeur c’est retrouvé champion du monde dans six catégories différentes, allant des poids super-plumes aux poids moyens, entre 1994 et 2004 durant sa carrière. Il compte à son palmarès 39 victoires pour 6 défaites avant de prendre sa retraite des rings en termes de boxeur, pour devenir promoteur. On se souvient également que De la Hoya avait déjà flirté il y a deux ans de cela avec l’idée d’un retour sur le ring. Mais il s’était alors rétracté et avait plutôt rapidement renoncé à ce projet. Mais mardi 14 novembre, lors d’une émission de radio en ligne, il déclare alors : « Je m’entraîne en secret, depuis cinq mois. Je suis plus rapide et plus fort que jamais. Je ne me suis jamais senti aussi bien de toute ma vie ». Bluff ou réalité ?

En tous cas, Oscar de la Hoya qui avait été l’un des plus virulents critiques de l’incursion de la star de MMA Conor McGregor dans le monde de la boxe, promet du spectacle si la rencontre à lieu un jour. En effet, il avait décrit le combat contre Floyd Mayweather le 26 août dernier comme « une farce, un cirque ». Le boxeur ira même plus loin cette fois dans la provocation en ajoutant au micro : « Je sais que je peux allonger McGregor en deux rounds. Je reviendrai pour disputer ce combat. Je mets McGregor au défi. Deux rounds, c’est tout ce dont j’ai besoin ». Il est important de relever que De la Hoya a eu la judicieuse idée de préciser cependant qu’il ne voulait combattre McGregor que sur un ring de boxe, et non dans un match de MMA, affirmant à cette occasion : « Soyons clair : dans une cage de MMA, il me détruirait ».

Hadillah Mohoumadi conserve son titre

Tournons-nous à présent du côté du Championnat d’Europe super-moyens avec un Hadillah Mohoumadi beaucoup plus précis, qui garde son titre européen des super-moyens aux dépens de Christopher Rebrassé. Hadillah Mohoumadi a su effectivement conserver son titre européen des super-moyens en battant aux points Christopher Rebrassé lors d’un magnifique et palpitant combat salué par toute la presse sportive spécialisée dans la boxe. On a pu assister à un combat incroyable dans lequel les deux hommes n’avaient qu’une tactique à mettre en place à l’issue des 12 rounds : se bombarder de coups jusqu’à ce que la cloche annonçant la fin du match retentisse dans une salle remplie de spectateurs en transe.

Hadillah Mohoumadi, 37 ans, peut désormais comptabiliser 23 victoires, 1 nul, 4 défaites à son actif et se vanter d’avoir su conserver son titre européen des super-moyens en battant aux points (117-111, 117-111, 115-113) Christopher Rebrassé, âgé quant à lui de 32 ans, et ayant un palmarès de 25 victoires, 3 nuls et 6 défaites. Il a assuré le combat samedi 11 novembre au soir devant plus de six mille spectateurs venus assister au combat au Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines. « C’est une fierté, un objectif est atteint, jubile Mohoumadi. Le prochain sera le Championnat du monde. J’ai gagné grâce à ma précision, à la détermination. Mais Rebrassé a été super. Il faut être deux pour faire un grand combat. Il a pu me surprendre dans les derniers rounds. Je ne l’en croyais pas capable, mais j’étais prêt pour les douze rounds ».

Maxime Beaussire le démolisseur

Si vous avez misé sur Maxime Beaussire sur vos sites de paris en ligne comme Unibet, alors vous avez été très malin, car il a battu Joffrey Jacob par K.-O. vendredi 10 novembre à Calais, pour le titre vacant de l’Union européenne des super-welters. Les cotes de ce boxeur étaient au plus haut, grand favori sur le moment, il a donc battu Joffrey Jacob par K.-O. au deuxième round pour le titre vacant de l’Union européenne des super-welters vendredi à Calais dans une ambiance plutôt chaude. On s’est retrouvé peut-être face à une rencontre qui s’est probablement orchestrée trop tôt pour un Jacob qui n’a rien pu faire face à un démolisseur comme Beaussire. À peine le 1er round était-il amorcé que Beaussire avançait en multipliant les crochets face au Calaisien qui acceptait l’épreuve de force en encaissant violemment. Le match prendra une tournure encore plus violente avec un crochet du droit au menton qui envoyait alors Jacob à terre, sur le dos. Tentant de se relever, il retombait alors sur le ventre et restait au sol, contraignant le médecin à intervenir en accourant au cœur du ring pour l’examiner.

Maxime Beaussire, 26 ans, 69kg, 25 victoires, 1 nul et 1 défaite déclarera après ce match : « Ça s’est exactement passé comme je l’avais prévu avec mon entraîneur Frank Nicotra. Je savais que, chez lui, il allait démarrer fort, vouloir s’imposer, mais j’ai cassé son rythme ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !