La France participera à la Coupe du Monde 2018

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Si vous passez à côté de cette information qui est titrée sur tous les journaux et sites internet informatifs de France, c’est que vous êtes soit dans un pays étranger, soit encore en train de dormir depuis mardi 10 octobre 2017, soit tout simplement pas intéressé par le foot et les paris sportifs. Dans le dernier cas, nous nous demandons donc bien ce que vous pouvez faire ici, à lire notre article sur le sujet du jour : la France est qualifiée pour participer à la Coupe du Monde de football 2018 !

Les Bleus savourent leur victoire

L’équipe de France apprécie particulièrement sa qualification au Mondial et pense déjà au futur. Il faut bien avouer que la majorité des joueurs de l’équipe de France n’étaient pas vraiment encore tournés vers ce Mondial. Après la qualification obtenue face au match contre la Biélorussie (2-1), ce mardi soir, on commence à y songer plus sérieusement, même si peu d’entre eux ont évoqué des objectifs encore bien précis sur le sujet. Mais les ambitions des Bleus lors de la prochaine Coupe du monde restent encore plutôt floues à ce jour et il est donc plutôt difficile de se projeter pour eux. Nous sommes quand même à 8 mois du Championnat et le match auquel nous avons pu assister hier n’est pas vraiment un aperçu de ce que peut donner à fond notre équipe. Dimitri Payet déclare à ce sujet sur un ton plutôt prudent : « Pour l’instant, on va savourer cette victoire. Avec les matches amicaux qui vont arriver, on se préparera. On verra où on en sera à l’approche de la Coupe du monde. Les objectifs seront fixés, vous serez fixés à ce moment-là. ». Blaise Matuidi préfère rester sur la réserve en restant évasif sur le sujet et en profitant du moment en déclarant qu’il souhaite d’abord savourer cette victoire avant de penser à l’avenir de la coupe : « Savourons d’abord. On a des joueurs de très haut niveau, mais on n’est pas les seuls. Savourons et on aura le temps de penser à demain ».

Même si la FFF (Fédération Française de Foot) tarde à se prononcer officiellement sur son ambition de commencer la compétition en Russie, on retrouve de nombreux avis de quelques-uns des joueurs de l’équipe les plus loquaces. Corentin Tolisso déclare par exemple qu’il faudra certainement aller le plus loin possible, aller au bout pour avancer tout comme les autres nations qui ne vont certainement pas à ce Championnat pour voir la coupe leur filer sous le nez ; alors que Hugo Lloris temporise également de son côté en rappelant que la saison ne fait que démarrer et qu’elle est encore très longue. Quant à Moussa Sissoko, l’objectif est encore plus mesuré, car il explique qu’il faudra selon lui faire mieux qu’en 2014 et passer les quarts de finale. En effet, pour ceux qui n’auraient pas la mémoire des matchs, on se souvient qu’au Brésil, les Bleus étaient tombés face à l’Allemagne (0-1), qui allait ensuite être sacrée championne du monde… On peut être assuré que cette fois, les bleus de Didier Deschamps s’y rendront sans aucun complexe, car beaucoup de signes encourageants laissent présager de belles choses à l’avenir, comme l’a sous-entendu Olivier Giroud dans ses commentaires dans la presse.

Un nouveau visage de l’équipe de France

Ce ne sont pas moins de 10 matchs de qualifications qui viennent de clore cette année écoulée. Une occasion de voir ici un nouveau profil se dessiner pour les bleus, et l’occasion de mettre enfin des visages sur ceux qui se rendront en Russie l’été prochain. Nous avons donc affaire ici à un groupe largement renouvelé où des joueurs comme Kylian Mbappé, Thomas Lemar et Corentin Tolisso se sont mis particulièrement en avant pour ce début de saison, en se révélant. On a pu constater que Didier Deschamps s’est d’abord appuyé sur une majorité de joueurs qui avaient participé à l’Euro pour débuter cette campagne, et qu’il a décidé d’impulser rapidement du sang neuf. Fort de constater du coup, qu’au fil des matches et des besoins, les anciens bleus ont laissé la place tout naturellement aux nouveaux.

En ce qui concerne le côté offensif de l’équipe de France, on retrouve aisément une équipe à fort potentiel avec plus particulièrement des joueurs comme Thomas Lemar qui s’est fait une place en repoussant Dimitri Payet sur le banc de touche après avoir offert un doublé face aux Pays-Bas (4-0). Lemar est apprécié pour sa qualité de passe, mais également pour sa facilité à dénicher les bons espaces et les bonnes ouvertures. De plus, on a pu constater à présent que sa maîtrise des coups de pied arrêtés font de lui aujourd’hui un titulaire dont les bleus ne devraient pas se passer pour ce prochain Mondial. On dispose également de joueurs qui n’ont plus vraiment besoin de faire leurs preuves pour confirmer leur indispensable présence lors de ce futur championnat. On pense évidemment à Olivier Giroud et N’Golo Kanté dont le travail dernièrement lors de ces qualifications s’est avéré payant et surtout capital dans ces éliminatoires.

Des absents chez les bleus

Alors que certains joueurs découvraient sur le terrain cette joie d’être qualifié pour le Mondial, d’autres la découvraient également, mais plutôt dans les tribunes ou devant leur poste de TV. C’est le cas par exemple de Yohan Cabaye et André-Pierre Gignac. Après avoir figuré dans l’équipe de France pendant l’Euro, ces deux joueurs n’ont plus été appelés depuis l’automne dernier sur le gazon. Même sentence pour Eliaquim Mangala qui n’a jamais vraiment été beaucoup utilisé auparavant et qui a fini par totalement disparaître des feuilles de matches.

Dimitri Payet n’est plus titulaire

Les hauts et les bas ont fini par coûter sa place à Dimitri Payet dans le onze tricolores. Il lui faudra refaire ses preuves et montrer de l’ambition pour avoir la chance d’être du voyage l’été prochain pour la destination de la Russie. Mais il devra donc performer et réussir une bonne saison à l’OM pour mériter son billet d’avion.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !