Finn Russell intègre le Racing 92

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !

Matt Hooper blessé

C’est une bien triste nouvelle pour le joueur que l’on apprend cette semaine. Le centre de l’US Oyonnax, Matt Hooper, se retrouve effectivement blessé au genou gauche. Une blessure qu’il s’est faite samedi dernier face à Clermont et l’obligeant ainsi à être absent plusieurs mois. Matt Hooper a été en effet victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche, le week-end dernier lors du match nul entre Oyonnax et Clermont (32-32), une rencontre qui comptait alors pour la 11e journée du Top 14. On apprend également que le joueur anglais sera opéré la semaine prochaine, ce qui le rendra indisponible pendant plusieurs mois sur le terrain.

Finn Russell nouvelle recrue du Racing 92

Officialisée cette semaine, la venue du demi d’ouverture des Glasgow Warriors et du XV d’Ecosse Finn Russell, pour la saison prochaine, rebooste déjà le moral des troupes. Le joueur a même rendu visite, pour l’occasion, à son nouveau club mardi 28 novembre. Finn Russell jouera donc au poste d’ouvreur des Ciel et Blanc la saison prochaine. Il sera accompagné du Sud-Africain Pat Lambie et auront tous les deux pour mission prioritaire de remplacer Dan Carter, qui a signé avec le club japonais des Kobelco Steelers.

Alors qu’il a fait un crochet par le Racing 92 pour découvrir sa toute nouvelle équipe, Finn s’est enthousiasmé dans les médias : « C’est un environnement de dingue, il y a tout ici ! La cryo, les massages… les installations sont incroyables ! J’ai hâte d’y être et de tout tester ! J’ai aussi visité la U Arena, qui est vraiment impressionnante, cela va être génial d’y jouer ». Tout juste âgé de 25 ans, Finn Russell va en fait connaître sa toute première expérience de jouer à l’étranger. On sait qu’il sentait pour lui qu’il était temps de changer d’environnement pour progresser après six saisons passées avec Glasgow.

« Comme tout joueur de rugby, mon objectif est de gagner, je veux remporter des titres avec le Racing. C’est un club déterminé à jouer le plus de finales possibles et à les gagner… Et qui a des chances de le faire ! Pour moi, de venir jouer et d’être au même poste que Pat pour succéder à Dan Carter va être un beau défi, vraiment enrichissant. ». N’oubliez pas de suivre ce joueur et de vérifier sa cote sur Bwin.

Christophe Urios s‘explique

Christophe Urios, l’entraîneur du Castres Olympique, vient de revenir cette semaine sur son altercation sur le terrain samedi, avec le coach toulonnais Fabien Galthié. Une attitude qui lui vaudra assurément prochainement une convocation devant la commission de discipline de la LNR. Si vous avez raté ce moment peu glorieux, nous vous plantons alors rapidement le décor : nous sommes samedi 25 novembre et le ton est monté entre Christophe Urios et Fabien Galthié, peu après le début de la seconde période de la rencontre Castres-Toulon. L’entraîneur castrais ira alors jusqu’à commettre l’irréparable en infligeant une lège tape avec les doigts sur le visage de son homologue toulonnais. On retrouve alors ici un geste vraiment pas toléré sur le terrain et qui n’est bien évidemment pas passé inaperçu.

Cette attitude irrespectueuse et agressive a donc conduit le président de la Ligue, Paul Goze, à saisir la commission de discipline de la LNR qui n’a alors vraiment pas tardé pour convoquer les deux managers impliqués dans cette altercation, demandant également par la même occasion à Frédéric Charrier, le coach des trois-quarts du Castres Olympique, de les accompagner, car celui-ci avait préalablement échangé des mots doux avec Galthié. Les 3 hommes devront donc prochainement s’expliquer devant la commission qui a déclenché ici une convocation logique et tout à fait légitime selon Christophe Urios qui ajoutera à ce sujet dans la presse : « C’est normal, on a fait une connerie, on va l’assumer. On s’est comportés comme des enfants, des collégiens ».

À la question « Regrettez-vous votre geste ? » Urios répondra cependant : « Non. Ce n’est pas un comportement qu’on doit avoir, mais à un moment donné, on ne peut pas tout entendre. La commission de discipline a raison de nous convoquer. Si ça n’avait pas été le cas, j’aurais été surpris et je me serais dit que j’aurais dû en faire un peu plus ! Non, je rigole, mais ça ne me fait pas rire du tout. Franchement, je suis malheureux, parce que c’est con, nul même. J’ai eu Fabien au téléphone dimanche matin, parce qu’il était occupé samedi soir. Il en a convenu comme moi, il est devenu fou. Mais bon, c’est la passion. J’espère que je ne serai pas radié, sinon il faudra que je trouve un autre boulot. Après, on n’a rien fait de mal, quand même, hein ? ». On se rend compte qu’Urios n’a vraiment aucune idée de la sanction qu’il encourt et nous ne manquerons pas de suivre cette affaire de près.

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !