Ce qu’il faut retenir sur la Ligue 1 cette semaine

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Le gardien de Montpellier témoigne

On retrouve dans la presse une déclaration de Benjamin Lecomte (Montpellier) qui déclare juste avant la réception du PSG : «L’idée, c’est de ne pas prendre de but»
C’est en quelque sorte un «challenge excitant» qu’évoque le gardien de Montpellier avant la rencontre de son équipe avec la «MCN» du PSG samedi 23 septembre.
Il déclare dans le Midi Libre, avant la réception des stars du PSG :
«Mon cauchemar, c’était plutôt Zlatan. Canavi ? Hormis sur penalty, l’an passé au Parc des Princes, j’ai toujours réussi à le contrer. Mbappé, hormis quelques minutes l’an passé avec Lorient, je ne l’ai jamais croisé. Neymar non plus, évidemment. Mais curieusement, c’est celui que l’on connaît le mieux. Il y a tant d’images, chaque jour, qu’il n’est pas vraiment utile d’aller en chercher ailleurs. L’idée, c’est de ne pas prendre de but. Bien sûr, cela risque d’être encore plus compliqué, mais individuellement et collectivement, le challenge est excitant.»
Préparez vos paris, car le gardien qui évoluera certainement derrière une défense renforcée avec trois joueurs dans l’axe, dans un système en 5-4-1, semble motivé à ne rien laisser passer. Il est peut-être temps d’ouvrir vos sites de paris en ligne pour miser sur l’équipe de Montpellier lors de sa prochaine rencontre contre le PSG de samedi…

Vincent Manceau de retour dans le groupe d’Angers

Angers enregistre effectivement le retour de Vincent Manceau, qui sera donc pour le déplacement à Nice ce jour même, vendredi 22 septembre alors que l’attaquant Enzo Crivelli, quant à lui, purgera son second match de suspension ce week-end. Il ne figure donc pas sur la liste des joueurs présents dans le groupe d’Angers, en déplacement pour affronter Nice ce vendredi. Ce qui est sûr également, c’est que le défenseur latéral Vincent Manceau, qui était alors absent lors de la défaite face à Metz (0-1) dimanche dernier, effectuera quant à lui son grand retour avec le SCO.

L’affaire du penalty au PSG

Jocelyn Gourvennec tacle un peu le PSG avant la réception de Guingamp, en déclarant que l’affaire du penalty au PSG ne pourrait pas se produire à Bordeaux, en raison d’une hiérarchie clairement établie entre les tireurs. Préparez donc vos paris sur Unibet, car Malcom et Nicolas de Préville, dans cet ordre, sont les tireurs de penalty désignés, alors que les excuses de Neymar semblent de son côté éteindre le feu qui crépitait autour de cette fameuse affaire du penalty au PSG, prouvant ici que Unai Emery, l’entraîneur parisien, n’avait pas réellement établi clairement une hiérarchie des tireurs entre le Brésilien et Edinson Cavani. Jocelyn Gourvennec semble donc assurer qu’à la question de savoir si une brouille pareille pouvait se produire aussi à Bordeaux, question posée au coach des Girondins jeudi en conférence de presse, la réponse sera un NON catégorique. Il déclarera à ce sujet : « Il y a un numéro un et un numéro 2. Après, un joueur désigné peut être sorti, s’être blessé… Dans ce cas, ça se règle en bonne intelligence. En règle générale, Malcom est désigné numéro un et Nicolas de Préville numéro deux. »

Des débuts de Marcelo Bielsa cahoteux à Lille

Toutes les nouvelles aventures et histoires ne commencent pas forcément bien. C’est un peu ce qu’apprend Marcelo Bielsa à ses dépens avec des débuts qui ne commencent pas toujours bien pour l’entraîneur argentin qui n’a remporté qu’un seul de ses six premiers matches de Ligue 1 à la tête de l’équipe nordiste.
Mais on sait pertinemment que ce n’est pas vraiment la première fois qu’il a des difficultés à trouver ses marques en début de saison, même s’il a reconnu qu’il avait effectué de mauvais choix tactiques en ce début de championnat.
La question que l’on est en droit de se poser à présent est donc de déterminer si
Marcelo Bielsa et le Losc sont compatibles ?
Lille pointe à la 17e place du classement après six matches de Ligue 1 sous les ordres du technicien argentin. L’équipe est effectivement créditée de seulement cinq points engrangés et montre un bilan inquiétant de trois défaites, deux nuls et une seule petite victoire, en ouverture de la saison face à Nantes (3-0). Mais on peut cependant s’inquiéter lorsqu’on constate à ce jour que les Dogues restent sur 470 minutes sans marquer un but.
La mayonnaise tarde à prendre dans le nord et Lille alors que Marcelo Bielsa est arrivé au Losc précédé d’une réputation flatteuse. Des attentes énormes au sein du club et dans les rangs des supporters font qu’on s’inquiète à présent de retrouver le club dans une position délicate avant la réception de Monaco, ce vendredi 22 septembre pour le compte de la 7e journée alors que mercredi, en conférence de presse, il a déclaré : «Je ne m’en irai pas d’ici même si nous devons lutter pour le maintien tout le championnat».

Inauguration de la nouvelle académie du club à Lisbonne

Pour conclure ce petit tour d’informations liées aux équipes de L1, sachez que Pedro Miguel Pauleta a inauguré la nouvelle académie du club à Lisbonne, pour le compte de son réseau des académies du PSG qui s’étend à plus de 10 pays.
Le PSG a inauguré jeudi 21 septembre au soir à Lisbonne, comme cela était prévu, sa première académie pour jeunes au Portugal.
Nous avons pu faire face à une cérémonie de lancement qui s’est déroulée en présence de son ancien attaquant Pedro Miguel Pauleta, qui est l’ambassadeur officiel du club francilien. Ce réseau d’académies couvre désormais une dizaine de pays comme le Qatar, les Etats-Unis, le Canada, l’Inde ou même le Maroc. En ce qui concerne l’académie à Lisbonne, le PSG s’appuie sur une structure de foot à 5 en extérieur pour accueillir garçons et filles de 5 à 14 ans.
Voilà pour le petit tour d’horizon de ce qu’il s’est passé ces derniers jours en ligue 1. À vous de jouer et de miser sur la bonne équipe à présent.

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !