Quelles sont les dernières nouvelles du tennis ATP

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

Des nouvelles de sa convalescence de Stan Wawrinka

On sait qu’une malheureuse blessure avait obligé Stan Wawrinka, qu’on n’a plus vu sur les courts depuis Wimbledon, à subir une opération à un genou, mettant ainsi un terme à sa saison au mois d’août. Mais nous venons d’avoir de ses nouvelles, via son compte Twitter où le joueur suisse a annoncé que sa convalescence se déroulait vraiment bien. Il a donc posté un montage photo amusant et plein de bonne humeur en confirmant qu’il se remettait bien de son opération du genou droit le 15 août dernier et qu’il laisse désormais ses béquilles au placard. On se souvient qu’il avait fait savoir que sa saison était terminée début août et que son dernier match avait été son élimination au 1er tour de Wimbledon face au Russe Daniil Medvedev (6-4, 3-6, 6-4, 6-1). On attend donc le retour de ce grand champion qui a gagné cette année un tournoi à Genève et qui a été finaliste à Indian Wells, Roland-Garros et qui a été éliminé en demi-finales à l’Open d’Australie.

Andre Agassi est toujours le coach de Novak Djokovic

L’annonce vient de tomber au travers d’un communiqué de presse mardi 26 septembre. Andre Agassi reste le coach de Novak Djokovic. C’est en effet ce que déclare l’entourage de Novak Djokovic qui a donc annoncé qu’Andre Agassi serait encore son entraîneur en 2018, lorsque le tennisman serbe retrouvera les courts. C’est donc une bonne nouvelle pour Andre Agassi qui sera donc bien dans le box de Novak Djokovic officiellement la saison prochaine. On sait par exemple que les deux hommes s’entendaient bien lors du travail et de la collaboration pour Roland-Garros en mai dernier. On sait à présent qu’ils vont continuer à collaborer comme l’a expliqué le staff du Serbe ; « Nous pouvons confirmer qu’Agassi reste l’entraîneur principal, alors que l’Italien Marco Panichi va devenir préparateur physique et l’Argenin Ulises Badio est le nouveau « physio ». Reste désormais à nommer un second entraîneur qui accompagnera le staff en 2018 ».

Si vous souhaitez miser sur vos sites de paris sportifs en ligne sur Novak Djokovic, sachez donc que même s’il a mis un terme à sa saison après son abandon en quarts de finale à Wimbledon et une blessure au coude, vous pourrez le retrouver cependant et très certainement sur les courts à l’Open d’Australie qui se déroulera en janvier prochain. À ce sujet, l’équipe du joueur déclare dans ce communiqué également : « Djokovic continue de soigner son coude et a passé plusieurs jours à Belgrade pour se préparer physiquement. Il travaille dur pour reprendre l’entraînement de tennis le plus vite possible afin d’être prêt pour un retour à l’Open d’Australie ».

Un tournoi profitable pour Benoît Paire

S’il faut retenir une phrase qui résume un peu tout ce que pense Benoît Paire lors de sa défaite pendant le Moselle Open 2017 c’est bien ce fameux « Ce tournoi m’a fait beaucoup de bien ».
Même s’il a été battu en finale dimanche par l’Allemand Peter Gojowczyk (7-5, 6-2), Benoît Paire est cependant reparti ravi de Metz tout en restant satisfait de sa semaine. On a pu constater qu’il n’avait pas l’air dans les meilleures dispositions au cours de cette finale et il a répondu à ce sujet dans la presse : « J’étais un peu tendu, mes balles ne partaient pas comme depuis le début de la semaine, mais Peter m’a un peu forcé à ça parce qu’il était très agressif, n’a quasiment rien loupé, a tourné à presque 80% de premières balles de service au premier set. J’aurais aimé gagner, je suis déçu, mais ça fait partie du sport. Bravo à lui, il a été meilleur que moi ».

On sait ensuite qu’il demandé l’intervention du soigneur à 4-3 au premier set pour une raison bien sérieuse puisqu’il avait subi des courbatures liées au match du vendredi contre David Goffin. Il avait donc un peu mal à la fesse gauche et cela le tirait beaucoup. Il a donc essayé de tenir avec son service parce que du fond du court et au retour, il n’avait pas la solution et pas les armes pour gêner son adversaire. Il souhaitait donc l’amener dans un tie-break, alors qu’il s’est fait breaker assez bêtement à 5-5. Son adversaire ne l’a ensuite plus plus lâché, restant solide et pas du tout stressé. On sait que Benoît Paire est très émotif et que c’est particulièrement difficile pour lui de gérer ces émotions-là. Il continuera en déclarant lors d’une interview dans la presse sportive : « J’avais des attentes importantes sur ce tournoi. Mais en finale, mon coup droit a été moins bon, mon revers moins puissant…Je me suis régalé. Ce tournoi m’a fait beaucoup de bien. Surtout, ce que je retiens, c’est qu’il faut que j’arrive frais sur les tournois, avec la tête à l’endroit. C’est là que j’arrive à engranger un maximum de points ».

En ce qui concerne les déclarations de Gojowczyk au sujet de ce match, on peut retenir :
« Je n’avais pas vraiment passé une bonne nuit à la veille de ma première finale, mais j’ai réussi à être agressif dès le début et à me relaxer après le gain du premier set. Remporter un titre ATP faisait partie de mes objectifs principaux et du coup, ça me laisse un peu sans voix. Maintenant je peux dire : « J’ai gagné Metz. » J’ai été freiné par des blessures, mais maintenant je suis en forme. Je vais avoir mon meilleur classement ce lundi. On verra jusqu’où cela va me mener ».

Peu de changements dans le classement ATP

On sait à présent que Benoît Paire a progressé de trois places au classement ATP grâce à sa finale disputée à Metz, à l’exception de Stan Wawrinka, qui a reculé quant à lui à la neuvième place du classement ATP au profit de Grigor Dimitrov (8e). On a donc ici aucun chamboulement majeur à déclarer dans le Top 20 ce début de semaine. Du côté des Français, on retrouve donc un Benoît Paire qui a su profiter de sa finale malgré sa défaite à Metz, pour finalement gagner trois places et se hisser dans le Top 40, à la 38e place précisément. Il est à seulement deux places derrière Gaël Monfils alors que son adversaire, Peter Gojowczyk, réalise quant à lui une des plus belles progressions avec +29 rangs, le plaçant désormais 66e du classement ATP. Lucas Pouille qui est actuellement 23e et Gilles Simon actuellement 44e, ont tous les deux perdu une place.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !