Demi-finale de la Coupe Davis France-Serbie

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !

Une mauvaise nouvelle vient un assombrir le tournoi de la Coupe Davis cette semaine, notamment pour notre équipe de France puisque, sans nul doute touché à un mollet, Nicolas Mahut n’a pas terminé son entraînement intensif mardi 12 septembre après-midi à Villeneuve-d’Ascq. Les joueurs français ont pu avoir la chance de découvrir mardi, le central installé à l’intérieur du stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d’Ascq après trois jours et demis passés sur les courts de Roland-Garros. Deux séances étaient alors au programme des réjouissances avec en premier lieu les deux joueurs de simple, Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille puis en second lieu un entraînement de la paire de double Mahut-Herbert, opposés au tandem Pouille-Mannarino, les demi-finalistes à l’Open d’Australie 2016. Malheureusement, ce fut une séance que Mahut ne put vraiment mener à son terme, étant probablement touché à un mollet au moment des faits. On pouvait alors le voir discuter avec le docteur Montalvan au milieu du match, prendre son sac sur l’épaule, saluer son partenaire et quitter le court.

Une demi-finale Outdoor

C’est une grande nouvelle qui a son importance : la demi-finale de la Coupe Davis France-Serbie prévue au Stade Pierre-Mauroy se déroulera dans des conditions outdoor, à savoir avec le toit de l’enceinte ouvert. Enfin, si la météo le permet. Le toit du Stade Pierre-Mauroy restera-t-il ouvert ce week-end ? On peut assurément dire que cela était une des volontés du staff de l’équipe de France, pour cette demi-finale de Coupe Davis. Rencontrant la Serbie et programmée en toute fin d’été, tout est optimisé pour dès que les conditions de jeu soient outdoors. Ce qui signifie que, si la météo le permet, Français et Serbes s’affronteront donc dans une moitié d’un Stade Pierre-Mauroy au toit ouvert de vendredi à dimanche.

On se souvient que ce ne fût pas le cas par exemple en 2014, lors de la fameuse finale contre la Suisse, disputée malheureusement sous lumière artificielle. Il est important de relever cependant qu’en cas d’averse passagère, le court en terre battue sera seulement bâché, dans l’attente de l’éclaircie alors qu’au contraire, en cas de grosse averse et donc de pluie conséquente, la décision pourra être prise de fermer le toit, ce qui prendra 30 minutes de manipulation, et ce, jusqu’au terme du match en cours qui sera alors disputé dans des conditions que l’on dit « indoors ». À ce jour, la météo n’est cependant pas vraiment favorable, car de rares averses sont attendues vendredi et dimanche, tandis que la journée de samedi devrait être pluvieuse…

Il y aura des supporters serbes…

Si on peut compter sur la présence d’une cinquantaine de supporters serbes venus supporter leurs joueurs, l’affluence devrait être pleinement satisfaisante pour cette demi-finale. C’est en effet 15 000 spectateurs qui sont attendus vendredi 15 septembre et samedi 16, et 18 000 dimanche, si les Bleus basculent à 3-0 à l’issue du double. On est encore bien loin cependant de la fameuse session de 2014, avec un record de 27 000 personnes avaient assisté à la défaite de l’équipe de France ce jour-là. On peut dire que le forfait de Novak Djokovic, ayant mis un terme définitif à sa saison dès la fin juillet, n’a pas vraiment aidé à susciter pareil engouement.

Des chances pour la France de se qualifier en finale

L’équipe de France affrontera donc ce week-end, à Villeneuve-d’Ascq, une équipe serbe. Représentée en simple par des joueurs classés bien au-delà du Top 50, il faut bien avouer que l’on fait face aujourd’hui à une aubaine car, rarement depuis l’histoire du tennis français, on aura eu une demi-finale de Coupe Davis aussi abordable sur le papier pour l’équipe de France. Loin de nous l’idée d’être trop présomptueux ou de vendre la peau de l’ours serbe avant de l’avoir dépecée, mais il nous paraît plutôt judicieux de voir le bon côté de la chose en restant optimiste sur les chances qui nous sont apportées sur un plateau ce week-end de demi-finale de Coupe Davis 2017.

Il est peut-être temps de commencer à préparer vos paris sur vos sites de paris sportifs favoris, car l’équipe de France a réellement l’opportunité de se qualifier en finale de la Coupe Davis 2017. En effet, Borna Coric est le joueur le mieux classé que l’équipe de France ait battu en simple alors qu’en septembre 2016, le Croate se retrouve diminué au genou alors qu’il était classé 42e mondial et a dû se retirer de la compétition. Une aubaine pour les Bleus qui auront ce week-end pour adversaires en simple, Dusan Lajovic (27 ans, 80e), Laslo Djere (22 ans, 95e) ou Filip Krajinovic (25 ans, 111e).
Même si les deux Serbes ont leurs repères sur terre battue, contrairement à Pospisil, Dancevic ou Evans, il faut bien avouer que l’équipe de France a connu une adversité plus féroce jadis en demi-finale.

C’est donc à partir de vendredi que l’équipe de France va disputer sa neuvième demi-finale de Coupe Davis depuis 20 ans. On se souvient de son palmarès depuis, de cinq victoires, trois défaites et un rapide coup d’œil aux huit précédentes demi-finales permet de mieux mesurer effectivement l’opportunité rare qui se présente à elle ce week-end. En effet, même si rien n’est joué d’avance, on a pu constater quand même que lors de sept de ses huit dernières demi-finales, la France a dû affronter au moins un membre du Top 30 ; à cinq reprises alors qu’un Top 11 défendait également les couleurs de l’équipe adverse sur le court. Il est peut-être temps pour le coup de vous rendre sur votre site de paris sportifs habituel comme Unibet ou PMU Sports et de commencer à miser sur nos chers bleus qui ont donc ici une grande chance de remporter cette place pour la finale de la Coupe Davis 2017. Si vous avez bien suivi notre raisonnement et nos impressions du moment, il y a de grandes chances pour que vous sortiez totalement gagnant en misant patriotiquement et avec chauvinismes sur notre équipe de joueurs de tennis.

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !