Les Bleus tombent de haut en demi-finale de l’Euro

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Il fallait bien que le rêve s’arrête et ce sera donc une chute brutale pour les Français qui tombent particulièrement de haut en demi-finale de l’Euro, après leur défaite face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro à Zagreb du 26 janvier 2018.

Alors qu’ils étaient lancés telle une locomotive à toute vapeur sur le chemin de la victoire et du titre, étant invaincus depuis le début de la compétition, les handballeurs français ont sombré 27-23 face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro-2018. Ils ont donc dit définitivement adieu à leur rêve de reconquête continentale, ce vendredi tragique à Zagreb, malgré le fait que l’objectif des demi-finales fixé par l’équipe avant le début du tournoi était déjà atteint.

Mais lorsque l’on effectue une compétition jalonnée de sans-fautes comme ce fut le cas pour l’équipe de France, on en reste pas moins vraiment miné, voyant cette défaite qui apparaît alors comme une énorme déception, compte tenu du parcours impeccable des Bleus jusque-là. Nous espérons que vous avez effectué le meilleur pari possible sur Bwin afin de remporter quelques gains avec ce match.

L’Espagne briseuse de rêve

Malgré une assez belle remontée en seconde période, la troupe de Didier Dinart n’a pas réussi à combler son retard et a donc subi la loi de l’Espagne.

Mais il faut bien avouer que l’équipe de France s’était lancée dans la compétition avec un groupe bien moins expérimenté suite aux départs des glorieux anciens Thierry Omeyer et Daniel Narcisse. Une pression d’autant plus forte que les Bleus devaient également, lors de cette coupe d’Europe, imposer leur statut de champion du monde ; un rôle à assumer et qu’ils ont très bien fait tout au long de la compétition en affichant une grande maîtrise lors des six rencontres de poule mais en démontrant également beaucoup de faiblesses ce fatidique vendredi, lors de son premier match-couperet.

Des Bleus dépassés par l’Espagne

L’équipe avait pourtant fait une très belle démonstration de force (30-27) contre le pays-hôte, la Croatie, tout juste 2 jours auparavant. Mais cela n’aura pas suffi et les champions du monde en titre n’ont donc finalement pas réussi à confirmer leur statut et leur grande forme face à une sélection espagnole bien plus forte, se trouvant mis en difficulté comme jamais et subissant le rythme infernal des Espagnols dès les premières minutes ; une équipe qui a su montrer ce soir-là qu’elle n’a pas été finaliste de l’Euro il y a deux ans pour rien. Les Bleus cumuleront les maladresses, les pertes de balle, et multiplieront alors les mésententes et les tirs ratés en attaque. Un match aux antipodes de ce que l’équipe a pu nous montrer ces dernières semaines depuis le démarrage de la compétition, n’affichant même pas leur habituelle sérénité en défense.

On peut dire que la régularité de Ferran Sole pour l’Espagne, avec ses 5 buts en première période, a fortement pesé dans la balance et sur la victoire face à la France, qui profitait quant à elle cependant d’un Vincent Gérard plutôt exceptionnel face à la Suède, mais qui a radicalement manqué d’efficacité ce soir de match. Les choses n’allaient pas s’arranger pour les Bleus qui perdaient alors dès les 20 premières minutes, Dika Mem, blessé et qui n’ont pas pu profiter pleinement du taulier Nikola Karabatic, qui est passé complètement à côté de la rencontre.

Un vent de panique au sein des Bleus

Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas vu l’équipe de France de handball trembler comme ce fut le cas dans ce championnat d’Europe. On peut même assurément dire que, pour la première fois depuis le début de la compétition, un vent de panique a semblé parcourir l’équipe de France. Une équipe qui aura même pu voir à la pause cet écart de six buts (15-9) qui aurait pu être plus conséquent sans l’apport du capitaine Cédric Sorhaindo et ses 4 buts. Mais à la décharge des Français, il faut bien avouer que la défense était plutôt en béton en face, avec des Bleus qui sont tombés en fait sur deux gardiens dans un grand soir, bien sue les Espagnols aient pourtant perdu le portier Gonzalo Perez de Vargas mercredi 24 janvier, en raison d’une importante blessure à un genou.

Mais il faut bien avouer qu’avec la mise en place de sa doublure Rodrigo Corrales, ils n’ont pas perdu vraiment au change, profitant ici d’un joueur qui a réalisé les arrêts décisifs, tout comme le vétéran Arpad Sterbik, qui sera alors appelé à la dernière minute et qui se montrera cependant efficace. Une équipe d’Espagne dont la cote était très élevée sur Unibet.

Médaille de bronza pour les Bleus

La suite sera logique, et un an après leur titre mondial, les handballeurs français ont tout simplement décroché la médaille de bronze de l’Euro-2018 en battant le Danemark. Ils ont fait preuve d’une envie flagrante et surtout d’une détermination sans faille, sur un score de 32 à 29 dimanche 28 janvier 2018 à Zagreb. C’était le match pour la troisième place à ne pas rater et les Bleus se consolent donc de leur défaite en demi-finales contre l’Espagne (27-23), qui finira alors championne d’Europe 2018, et finissent la compétition sur une bonne note avec cette victoire contre les Danois, qui furent leurs bourreaux de la finale des jeux Olympiques de Rio (28-26) il y a de cela un an et demi.

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !