Les bleus décrochent leur 5e victoire en 5 matchs

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Nous y sommes presque. La France est presque en demi-finale de l’Euro et signe donc pour le moment un sans-faute. En effet, les Bleus ont décroché leur cinquième victoire en cinq matches dans l’Euro-2018. Pour se faire, ils ont dominé la Serbie 39-30 lundi 22 janvier 2018 à Zagreb et se trouvent pour le coup quasiment qualifié pour les demi-finales.

Une position confortable pour les Bleus

La France prend seule la tête du groupe 1 grâce à ses 8 points, et se positionne devant la Croatie et la Suède, vainqueur du Belarus 29-20 en soirée. Mais les Bleus devront compter sur deux adversaires ici plutôt remontés et efficaces qui sont toujours en course. En effet, les Croates et les Suédois comptent 6 unités avant la troisième et dernière journée du tour principal et les Bleus ne sont donc pas encore mathématiquement assurés de passer en demi-finale. La victoire de lundi leur permet cependant de conserver un joker pour le match face à la Croatie, le pays-hôte du tournoi, qui se déroulera mercredi 24 janvier 2018. Mais en cas de défaite, il faudra très certainement sortir la calculatrice. Mais ils restent confortablement installés, profitant même dans tous les cas de figure, d’une position où ils peuvent se permettre de perdre de sept buts et atteindre quand même le dernier carré.

Et il apparaît évident que ce soit plutôt judicieux de ne pas aborder ce dernier match avec l’obligation de battre les Croates qui seront alors devant leur public et qui joueront leur survie dans la compétition lors de leur prochaine rencontre, comme l’estime Nedim Remili, joueur de handball international français évoluant au poste d’arrière droit au Paris Saint-Germain Handball et en équipe de France : « Il ne faut pas penser à perdre de moins de huit buts. Il faut essayer d’aller gagner ce match. On a envie d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Si on peut faire une compétition parfaite comme l’année dernière au Mondial, on ne s’en privera pas. ».

Une équipe fiable, mais avec des failles

La France est désormais la seule équipe invaincue dans ce championnat d’Euro 2018 de handball avec 5 matches et 5 victoires. Mais, même si elle donne une impression de maîtrise totale, elle a cependant fait preuve de quelques fautes de concentration, même si elle peut compter sur une défense imperméable lorsque ses buteurs sont moins efficaces, comme elle a su nous le prouver en ce début de semaine contre la Suède lundi (23-17). Une faculté de puiser dans des ressources inattendues comme ce fut le cas dans cette rencontre où, lorsqu’elle était menée de quatre buts à 10 minutes de la fin, elle s’en est sortie grâce à se force mentale, comme ce fût également le cas face à la Norvège en ouverture (32-31).

Le match France-Serbie

On se souvient également que les Français ont commis quelques pertes de balle en début de rencontre face à la Serbie, juste avant de se reprendre. Les Bleus creuseront alors l’écart contre une équipe qui était cependant déjà éliminée au coup d’envoi. Cyril Dumoulin, le gardien avouera même au sujet de cette rencontre : « C’était un match un peu bizarre avec des Serbes qui sont loin d’avoir mis l’intensité qu’ils savent mettre. On s’est un peu laissé porter par ce faux rythme ».
Malgré le handicap pour les Bleus de commencer cette rencontre par l’exclusion temporaire de Luka Karabatic après tout juste 28 secondes de jeu, les Français ont tenté de survivre dès le début, mais ont été ensuite très vite accrochés par des Serbes rugueux, emmenés par Petar Nenadic. La France était alors menée 6-4 après 10 minutes.

Mais on se retrouve ensuite avec des Bleus qui ont rapidement fait la différence. Portée dans le sillage de Nikola Karabatic et Kentin Mahé, l’équipe et ce duo ont alors assuré avec 4 buts chacun en première période, jusqu’à une pause où la France menait de 7 buts (19-12). En seconde période, le sélectionneur Didier Dinart en profitera alors pour s’appuyer sur la profondeur de son banc.

La stratégie de Dinart

Alors qu’ils étaient peu utilisés jusqu’à présent lors de ces derniers matches de l’Euro 2018 de handball, Nicolas Tournat, Cyril Dumoulin, Romain Lagarde ou encore Raphaël Caucheteux ont bénéficié de bien plus de temps de jeu que d’habitude. Mais l’entraineur ne se contentera pas que de faire entrer ces joueurs sur le terrain. Il a également choisi de donner du rythme à Luka Karabatic, alors que ce dernier avait été blessé en début de compétition et n’avait pour le coup disputé que quatre minutes de jeu face à la Suède.

Et on peut dire que le pivot a plutôt mis à profit ses 50 minutes sur le terrain, puisqu’il ira inscrire tout simplement 7 buts. Luka Karabatic déclarera pour l’occasion : « C’est plus anecdotique qu’autre chose. Pour moi le plus important, c’était d’être avec mes coéquipiers, pouvoir courir, faire des passes, défendre et prendre des marques ».

Mais si ce dernier match s’est avéré se montrer plutôt détendu, à contrario, le prochain match des Bleus qui tombera contre la Croatie promet quant à lui d’être disputé dans une atmosphère beaucoup plus électrique et survoltée. Surtout du côté des gradins qui seront remplis de supporteurs croates qui n’ont en effet pas oublié la finale du Mondial-2009, jouée dans cette même salle et gagnée par l’équipe de France (24-19).

100€ de Paris Gratuits Offerts

Profitez de l'Offre !