Benneteau en 1/4 de finale au R Paris Masters 2018

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Julien Benneteau s’offre David Goffin

Et par la même occasion, le tricolore s’offre également un quart de finale au Rolex Paris Masters. Le Français Julien Benneteau a effectivement effectué une bien belle et grosse performance en sortant le 10e mondial, David Goffin en deux manches (6-3, 6-3). Le tricolore de 35 ans poursuit pour le coup son étonnant parcours à Bercy, où il avait déjà sorti Jo-Wilfried Tsonga la veille, en s’imposant pertinemment en deux manches (6-3, 6-3). Il dévoilera même à l’issue de cette rencontre qu’il n’y a pas eu beaucoup de matches dans sa carrière où il a joué aussi bien que ce dernier face à Goffin.

Mais c’est essentiellement dans la seconde moitié du premier set que cette performance a commencé à prendre tournure. Après avoir écarté deux balles de break, Julien se permet alors de prendre trois fois le service de Goffin en restant le plus agressif et précis possible et en restant surtout présent sur toutes les balles en défense. Devenu imperturbable sur sa mise en jeu avec 14 aces et 89% de points au premier service au total, il use alors d’une dynamique sur laquelle il a surfé pendant un peu plus d’une heure pour écoeurer et décourager son adversaire.

Un jeu propre et efficace de Benneteau

Si vous avez envie de miser sur Netbet sur une valeur sûre, alors rendez-vous sur le site du bookmaker et vérifiez les cotes de ce sportif, car il y a de grandes chances qu’il puisse vous rapporter gros. Ne lâchant plus son avantage, il sortira alors vainqueur de ce duel en tenant son service et en réalisant un minimum d’erreurs face à un Goffin plutôt déconcerté et surpris et qui n’a rien pu faire. À l’issue du match, il déclarera alors : « Être capable de sortir ça à ce moment de ma carrière, c’est une double, une triple, une quadruple satisfaction. Il n’y a pas de raison rationnelle. À mon classement, des quarts comme ça, on n’en fait pas beaucoup : le faire ici, en France, pour le dernier tournoi de l’année, c’est magique ».

Petit tour des plus belles victoires de Julien Benneteau

Alors qu’il affrontera Marin Cilic ce soir, vendredi 3 novembre, pour son premier quart de finale en carrière à Bercy ; Julien Benneteau peut se vanter d’avoir épinglé quelques gros noms sur son tableau de chasse depuis ses débuts. Sportif de 35 ans, jamais titré sur le circuit ATP, Julien Benneteau a battu cependant16 membres du Top 10 depuis ses débuts.

Nadal sur le tableau de chasse de Julien Benneteau

Nous sommes en 2004, alors que Benneteau n’est encore qu’un jeune pro de 22 ans. Il s’offrira alors un succès de prestige à Lyon face à Rafael Nadal, l’actuel n°1 mondial, alors tout juste majeur et déjà qualifié de « prodige » sur le circuit du tennis professionnel. Il effectuera une démonstration de force en ne concédant que trois jeux à Nadal, lui infligeant même un jeu blanc lors du second set (6-3, 6-0). Alors qu’il était le dernier Français du tournoi en lice, comme cette semaine, il avouera à ce moment s’être libéré à 5-3 en vivant un très beau moment, même si le Nadal face à lui n’était pas forcément à l’image du grand Nadal que l’on voit de nos jours. Agressif, il avait trouvé la parade à tout ce qu’il tentait ce jour-là. Il battra ensuite son premier Top 10 : Andy Roddick, n°3 mondial (3-6, 6-4, 7-6) en 2006 à Memphis lors du tournoi ATP 500.

Roger Federer également sur le tableau

Roger Federer, alors n°1 Mondial en 2009, se retrouve privé de doublé à Paris au tournoi de Roland Garros par Julien Benneteau qui réussit alors ce jour-là le meilleur match de sa carrière. On se souvient encore de ces moments où le Français perd alors le premier set et se plaint de maux de ventre dans le deuxième. Il se transcende alors soudainement et inverse la tendance sous la surprise et les ovations d’un public survolté à Bercy. Il déclarera à ce sujet à l’époque : « À un moment, sur ma chaise, je me suis dit : p***, t’es un joueur banal, un 40e mondial qui va prendre deux sets. Je me suis dit non, tiens-le, tiens-le. Ce souvenir restera éternellement dans ma mémoire. Je ne pensais pas que ce serait possible de vivre une telle chose. ». S’ensuivra un Benneteau motivé qui dominera une deuxième fois Federer, quatre ans plus tard à Rotterdam (ATP 500), mais cette fois-ci…en deux sets (6-3, 7-5).

Et Tsonga puis Goffin cette semaine

Alors qu’il s’entraîne sur un court annexe, Benneteau décide d’annoncer « sur un coup de tête », que ce Bercy sera son dernier. On ne sait pas encore si cette annonce est vraiment sérieuse, mais il a tout mis en œuvre pour conclure ses deux prochaines rencontres par une victoire. Il écarte alors en deux jours, le n°1 français Jo-Wilfried Tsonga (2-6, 7-6, 6-2), puis le n°10 mondial, David Goffin (6-3, 6-3). Il déclarera ensuite : « Il n’y a aucune raison rationnelle à cela. Personne ne pouvait se dire : bon, je vais mettre une pièce sur Benneteau en quarts à Bercy. Ou alors, le mec, il faut qu’il me donne les numéros du Loto en même temps. Réussir ça en France, pour le dernier tournoi de l’année, c’est magique. ». Et pourtant, la semaine dernière, nous vous avions conseillé pour notre part de justement mettre cette petite pièce sur lui sur Bwin. Nous espérons que vous nous avez écoutés, et si ce n’est pas le cas, il n’est pas encore trop tard pour parier sur Benneteau et sa prochaine rencontre en 1/4 de finale du Rolex Paris Masters 2018.

Jusqu'à 50€ Offerts en Cash

Profitez de l'Offre !