Le Bayern bat le PSG grâce à 3 Français

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

3 Français au Bayern pour vaincre le PSG

Cela peut faire rager certains supporters du PSG. Les joueurs français Ribéry, Tolisso, Coman se sont montré plutôt efficace au sein de leur équipe du Bayern qui s’est illustrée grâce à eux contre le PSG, mardi 5 décembre 2017 à Munich. On a pu assister à une rencontre avec un Ribéry endossant un rôle de capitaine plutôt courageux, mais aussi un Coman étant qualifié comme un double passeur décisif, et un Tolisso qui finira par être un double buteur. On a donc pu assister à une défaite d’un club Français, due aux performances éclatantes de 3…français…

Ce trio du Bayern a effectivement imprimé sa marque sur le match de mardi en jouant indéniablement un rôle majeur dans la victoire de leur équipe contre le PSG 3-1 en Ligue des champions. Le coach de Munich déclarera même à la fin du match : « Je suis très content de la performance de l’équipe, et tout particulièrement de nos trois Français, notamment de Kingsley Coman qui devient meilleur de match en match ». Un match qui a affolé les cotes chez les bookmakers et qui, nous espérons pour vous, aura pu vous faire gagner un joli petit pécule si vous avez parié sur l’équipe sur Bwin.

Ribéry est toujours en place

Alors qu’il fêtera ses 35 ans en avril prochain, Ribéry a travaillé dur pour revenir après sa grosse blessure. Une rupture des ligaments du genou début octobre l’empêchait effectivement d’être récemment présent sur les terrains et il n’avait donc joué que deux minutes, samedi en fin de match, contre Hanovre en Bundesliga (3-1). C’est d’ailleurs ce temps de jeu paradoxal qui a surpris l’univers du foot lorsque l’on sait qu’il a été titularisé, avec le brassard de capitaine. À ce sujet, Heynckes expliquera après la rencontre : « Franck a très bien travaillé à l’entraînement depuis trois semaines, je n’ai pris aucun risque en le faisant jouer d’entrée ».

Ce qui ne l’a pas empêché de profiter pleinement d’un Ribéry accrocheur et combatif lors du dernier match face au PSG, se montrant vraiment efficace en termes de leader dans l’équipe, même s’il se retrouve alors parfois un peu brouillon sur le terrain, particulièrement dans ses dribbles. Motivé et bien décidé à le montrer, le joueur à peut-être un peu trop péché par excès de zèle, histoire de vouloir trop bien faire, mais son club ne le lui reprochera certainement pas. Cependant, c’est sous une ovation de l’Allianz Arena que Heynckes, soucieux de le ménager, l’a fait sortir à la 66e minute. Ribéry semble cependant un peu jouer son avenir à chaque match, son contrat arrivant à expiration en fin de saison. Il soufflera bientôt ses 35 bougies et n’est donc peut-être pas si assuré que ça de se voir reconduit…comme il doit certainement l’espérer.

D’autant plus que Jupp Heynckes laisse planer le doute quant à ce sujet, en déclarant à la veille du match : « Il est à prévoir que dans un an ou deux, Franck Ribéry mettra un terme à sa carrière, et Kingsley Coman peut être son successeur ». Si on analyse la situation, on se rend compte que ces « un an ou deux » correspondent en fait au-delà du terme de son contrat actuel. Ce qui laisse présager qu’Heynckes pourrait bien cependant faire signer de nouveau le joueur en le poussant à un renouvellement. Une affaire à suivre.

Coman le barbare

Un autre joueur français s’est plutôt bien démarqué lors de cette rencontre de championnat de Ligue des Champions. On retrouve un Kingley Coman, jeune et vigoureux sportif de 21 ans, en pleine forme et surtout en grande confiance. Coman a pour ainsi dire mis le feu dans la défense de Paris mardi soir, et surtout offert deux beaux buts à ses équipiers. Il offrira donc une occasion à Lewandowski, tout d’abord, sur le deuxième but du Bayern en lui permettant de faire une reprise de la tête tendue des 16 mètres.

Tolisso en grande forme

Puis, Coman offrira un but à Tolisso pour le but du 3-1, après une chevauchée sur l’aile gauche qui laissera sur place les défenseurs parisiens. Si pour Tolisso, ce 5 décembre restera une date clé dans sa progression au Bayern, il n’en sera pas de même pour Kurzawa en défense au PSG qui ne gardera pas quant à lui forcément un bon souvenir de cette soirée, où il a trop souvent été enrhumé par Coman.

Heynckes commentera après le match au sujet de Tolisso : « Il a montré ces dernières semaines qu’il était un très grand joueur, dangereux devant le but, mais également un remarquable team player, très collectif. », alors que Tolisso déclarera quant à lui : « J’ai voulu signer au Bayern pour franchir un palier, même plusieurs paliers. Je pense que j’ai pu progresser techniquement et tactiquement depuis mon arrivée ».

Jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !