10 nouveaux joueurs débarquent au XV de France

100€ remboursés sur premier pari

Profitez de l'Offre !

10 joueurs supplémentaires en novembre pour le XV de France

On vient de l’apprendre, dix joueurs supplémentaires en novembre pour préparer le deuxième test contre les All Blacks pourraient intégrer l’équipe des bleus. La FFR et la LNR devraient effectivement officialiser très prochainement l’ajout de dix joueurs supplémentaires dans le groupe France. L’objectif de cet apport est destiné à préparer plus sereinement le deuxième test-match face à la Nouvelle-Zélande qui aura lieu le 14 novembre, à Lyon. Mercredi, jeudi et vendredi dernier les bleus ont passé une batterie de tests physiques et physiologiques à Marcoussis, histoire de valider leur préparation estivale. L’équipe a désormais un rendez-vous à ne pas rater le dimanche 29 octobre à Marcoussis, pour préparer le premier des quatre test-matches qu’ils vont disputer en novembre.

Cela s’effectuera donc au Stade de France, le samedi 11 novembre, face à la redoutable Nouvelle-Zélande. Il faut savoir qu’à ce jour, ils sont 45 sur la liste « Groupe France », protégés par un avenant à la convention FFR/LNR. Ce qui leur permet d’avoir dix semaines de préparation et de repos dans la saison. Les joueurs du XV de France ne seront alors que trente-et-un pour préparer ce premier test-match, alors qu’une demande a été faite pour qu’un contingent de dix joueurs rejoigne Marcoussis dès le dimanche 12 novembre pour le second qui aura lieu à Lyon dès le mardi 14 novembre. On sait déjà que le XV de France va enchaîner des cadences infernales avec un troisième test-match le samedi 18 novembre face à l’Afrique du Sud à Saint-Denis, alors que se jouera la 10e journée de Top 14. Pour conclure ces tests, c’est en automne que l’équipe tombera face au Japon à Lille, pendant la 11ème journée de Championnat. On sait donc avec quasi assurance que la FFR, en accord avec la LNR, devrait valider sous peu cette demande légitime du staff des bleus.

L’entraîneur des bleus Guy Novès

Il est un homme clé dans cette formation de l’équipe de France de Rugby. Pour Guy Novès, l’entraîneur tricolore, on assiste à une forte progression de ses joueurs durant l’été. Alors que nous venons de vous relater que vendredi dernier, les quarante-cinq joueurs de la liste « Groupe France » ont passé des tests afin d’évaluer la qualité de leur préparation physique, le manager tricolore a pu constater que tous les internationaux concernés ne s’étaient pas vraiment impliqués avec la même intensité. Il a donc décortiqué les résultats des tests d’août à Marcoussis. Il faut savoir cependant que, pour la première fois, les 45 joueurs du XV de France auront dix semaines de préparation individualisée durant leur saison. Mais même si cela signifie une absence de match et d’entraînement en club avec contact, les premières cinq semaines ont pris fin vendredi dernier à Marcoussis avec une batterie de tests physiques et physiologiques. Guy Novès déclare à cette occasion des tests dans la presse : « J’ai vu des mecs qui ont progressé.

Malheureusement, certains ont stagné. Nous avions fixé des critères qui nous semblent incontournables pour le niveau international. Ceux qui n’ont pas fait les efforts pour valider ces critères ne pourront pas continuer l’aventure avec nous. ». Il a pu, à la fois, constater que quelques clubs pourvoyeurs d’internationaux ont joué le jeu et que d’autres pas vraiment, alors qu’il a même fallu quelques réajustements selon lui pour que les choses rentrent dans l’ordre. Les joueurs ont donc été soumis à un programme qui a été suivi avec plus ou moins d’application, dans la mesure où il était difficile pour certains internationaux de se concentrer alors que leurs coéquipiers préparaient quant à eux le coup d’envoi du Top 14. Comme nous vous l’annoncions au début de cet article, il faut donc s’attendre à ce que certains joueurs de ce « Groupe France » ne soient pas sur la prochaine liste concoctée par le staff. Préparez-vous à parier sur chez vos bookmakers comme NetBet Sport ou encore Bwin Sport !

Altrad toujours sur le maillot de l’équipe de France ?

Nous terminons notre tour de l’actualité qui gravite autour de l’équipe du XV de France avec une petite histoire de sponsor qui fait la une de certains médias spécialisés dans le sport. Le groupe Altrad pourrait effectivement garder le maillot de l’équipe de France selon un rapport du Journal du dimanche. Ce qui signifie donc que le groupe Altrad devrait devenir un partenaire officiel de la FFR et donc rester sponsor maillot des Bleus, contre la coquette somme de 5,4 millions d’euros. C’est donc dans son édition 1er octobre que le Journal du dimanche a déclaré que le groupe Altrad est sur le point de devenir un partenaire officiel de la Fédération française de rugby, au même titre que les « historiques » GMF, BMW, Société Générale, Orange et Adidas. Alors qu’il est l’actuel sponsor maillot des Bleus pour soutenir la candidature de la France à l’organisation du mondial 2023, Altrad garderait également cet affichage sans pour autant afficher la mention de soutien à France 2023 contre un versement de 5,4 millions d’euros. Il s’agit ici de 3,2 millions pour être partenaire officiel et de 2,2 millions pour être sur le maillot à la FFR.

Une affaire qui risque de faire polémique

Ce maintien de la firme Altrad en guise de sponsor est une information qui risque de créer la polémique au sein du Top 14 si elle se confirme. En effet, depuis qu’a éclaté l’affaire Laporte qui implique un président de la FFR soupçonné de favoritisme envers Mohed Altrad et le MHR, les présidents de club ont critiqué sévèrement le conflit d’intérêts que fait naître ce nouveau partenariat entre Altrad et la FFR qui gère notamment les arbitres et la commission d’appel de discipline. Une affaire qui risque donc de faire un peu de bruit ces quelques prochains jours.

Jusqu'à 200€ Offerts

Profitez de l'Offre !